Le grand BaZH.art

Surprises et décalage garantis, ton libre exigé pour ces têtes de l’art bien décidées à nous proposer quelque chose de très nouveau !
Logo de l'émission Le grand BaZH.art

Le Grand Bazh.art et la Nuit du court

Ce mercredi 14 décembre, le Grand Bazh.art vous propose ses meilleurs moments, suivi de la Nuit du court, soit plusieurs films et plusieurs univers à découvrir ! 

Par Emilie Colin

France 3 Bretagne vous donne rendez-vous pour un best of du Grand BaZH.art avec une sélection des meilleurs films sur la culture de la région Bretagne, le récit d’une performance collective étonnante mêlant théâtre, graffs et musique et une interprétation exceptionnelle d’Yvon Le Men récitant ses poèmes illustrés. De l’art à l’état brut !

A suivre La Nuit du Court

3h30 des meilleurs courts métrages réalisés par de jeunes talents bretons dans le cadre du concours de scénarios Estran. Orchestrée par Hussam Hindi, le Monsieur Cinéma breton et Alexandre Pesle bien sûr, cette nuit est à ne manquer sous aucun prétexte !

"Operator"
Réalisation : Caroline Bartleet (PRIX DE DINARD)
Prise au piège dans sa maison en feu, Gemma appelle les urgences. L'opératrice qui décroche est tout ce qui lui reste pour survivre et sauver son fils bloqué à l'étage.

"Sortir"
Réalisation : Nicolas Leborgne - Produit par Takami Productions.
Sortir est l’histoire d’un adieu. L’adieu d’un fils à son père. L’action se passe quelque part sur la route entre Brest et Genève, dernière étape dans la vie de Fred avant de procéder à son euthanasie.

"T’est con Simon !"
Réalisation : Claire Barrault - Produit par Marc Bellay / Next Film Distribution (13')
Alain rend visite à son petit-fils, Simon qui a effectué une tentative de suicide pour la première fois. Désemparé face à ce geste, Alain tente de tourner la situation en dérision. Mais la leçon de morale qu’il avait initialement préparée ne se déroule pas comme prévu…

"Jusqu'à ce que la mort nous sépare"
Réalisation : Germain Huard - Produit par Jean-Philippe Lecomte / Next Film Distribution (12')
En plein préparatifs de son mariage, Julien voit débarquer chez lui son meilleur ami. Celui-ci lui demande de l’aider à camoufler le cadavre d’une jeune femme qu’il a accidentellement renversé sur la route. Entre vie nouvelle et devoir de loyauté, Julien pourra-t-il trancher ?

"Ogre"
Réalisation : Jean-Charles Paugam - Produit par Offshore (15')
La plage. Mer d’azur, sable blanc. Ses plagistes bronzés, noircis, rougis. Parmi cette foule, pas un seul gros. Lui reste reclus dans son antre, bien à l’abri du soleil et de cette masse bruyante. Derrière ses rideaux, il contemple Marie, belle et jeune vacancière… Et attend la nuit…

"Danse, poussin"
Réalisation : Clémence Dirmeikis - Produit par Amélie Quéret / Respiro Production (13')
Louise, 8 ans, et sa jeune mère Marianne sont fusionnelles. Quoiqu’un peu moins ce soir de fest-noz, éloignées par la danse et un danseur troublant…

"Novembre"
Réalisation : Ronan Tronchot - Produit par Les Films du Clan (20')
C’est l’histoire d’un cerf-volant. Un cerf-volant qui vole et danse dans le ciel. Il tire sur ses fils en essayant de les rompre pour pouvoir enfin s’envoler en toute liberté. C’est l’histoire d’une plage qui s’arrête et d’une mer qui commence. C’est l’histoire de François qui n’arrive pas à oublier Léa.

"Enez Eusa"
Réalisation : Marthe Sébille - Produit et distribué par Anne Sarkissian - Iloz Production (12')
Maëlle a six ans, son petit frère est mort. Sur l’île d’Ouessant, rythmée par les vents, Maëlle tente de maintenir sa place au sein d’une famille endeuillée.

"A  l’horizon"
Réalisation : Lauriane Lagarde - Produit par Thomas Guentch.
Camille a dix-sept ans aujourd’hui. Elle s’ennuie dans le petit appartement de cité qu’elle partage avec sa mère. En attendant un signe de son père, Camille rêve de repousser les murs de sa chambre.

"Ma vie sans moi"
Réalisation : Charlotte Joulia - Produit et distribué par : Jessica Rosselet - Libris Films (19')
Anna voit dans un terrible accident l’occasion de se faire porter disparue, l’occasion d’un nouveau départ. Elle profite de l’absence de son mari pour revenir chez elle récupérer son passeport. Par un coup du destin, Anna se retrouve prise au piège dans sa propre maison.

"Eremia Eremia"
Réalisation : Olivier Broudeur et Anthony Quéré - Produit par : Aber images.
Un homme tente de se libérer d’un travail aliénant par une pratique sportive intense. En mêlant son corps à la brutalité des éléments naturels, il espère trouver, dans l’écheveau des sensations, la sérénité nécessaire à son existence.

"Clôture"
Réalisation : Michaël Ragot - Produit par : Les films sauvages (18')
Une cour de ferme. Un enfant s’amuse à courir après les poules pendant qu’une vieille femme gueule après ses vaches. Plus tard, ce sera moi qui m’occuperai des vaches, affirme l’enfant. Les années passent, rythmées par le passage du maquignon attendu par la vieille, toujours plus vieille, et le petit, qui va grandir.


A lire aussi

Le Breton, Warren Barguil remporte dans l'Izoard la 18e étape du Tour de France