Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12h55, rediffusé le mercredi à 10h15 
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

UN TOURNAGE DE COMMANDO !

A Batz-sur-Mer depuis le Musée du Grand Blockhaus des frères Braueuer.
A Batz-sur-Mer depuis le Musée du Grand Blockhaus des frères Braueuer.

La mer est dure quand elle se fâche ! En février les tempêtes se sont succédées et l'équipe de tournage de la nouvelle série que vous propose Littoral a eu  droit à toutes les météos mais aussi à des rencontres d'une grande qualité. A suivre un diaporama comme un modeste carnet de route. 

Par Pascal Vannier


Pas question de se comparer aux héros de la Seconde Guerre Mondiale, mais la semaine de tournage pour l’équipe qui a réalisé la série sur les raids des commandos britanniques et français aura été l’une des plus exécrables du mois de février, obligeant à des sorties éclair, de vrais raids sur les sites bretons et normands…pour ramener les images nécessaires en complément des archives retrouvées en Angleterre.
De quoi imaginer aussi ce qu’ont pu être, les circonstances d’intervention des hommes venus de la côte sud anglaise pour préparer le Jour J.
Grâce à la disponibilité et à la compréhension exceptionnelles de nos différents interlocuteurs, nous avons pu jongler avec les rafales et les accalmies. Luc Braueuer, du très attachant Musée du Grand Blockhaus de Batz-sur-Mer, fut de ceux-là tout comme Michel Guillou à Plouézec ou encore Laurent Cochet à Quinéville.
 

Carnet de raids


Emotion également à Saint-Pierre-en-Port où l’historien Stéphane Simonnet rencontre pour la première fois Eric Lavenu, fils de Romain Lavenu, l’homme par qui les commandos de l’opération Forfar Beer purent trouver le refuge idéal au nez et à la barbe des Allemands.
Souvent pris à contre-pied par la météo, notamment pour les images en mer, nous avons pu terminer en toute sérénité le long des côtes du Calvados, avec l’équipage habile de la vedette de la SNSM de Port-en-Bessin, puis sur le sable même d’Omaha Beach où la douceur de l’accent britannique de Nigel Stewart, guide-conférencier et artiste, aura aidé au recueillement pour l’opération Aquatint, l’un des rares échecs des unités spécialisées évoquées dans la série « Des hommes de défis ».

A lire aussi

Saint-Malo : la démocratie au coeur du festival Étonnants voyageurs