Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

[Etude CEVIPOF] Présidentielle : Macron en tête au 1er tour en Bretagne, suivi de Le Pen et Fillon

© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP

Selon une enquête réalisée en mars par le CEVIPOF sur les intentions de vote en Bretagne lors de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron arriverait toujours en tête au premier tour. Marine Le Pen et François Fillon seraient seconds à égalité dans la région.

Par Lucas Hobé

Emmanuel Macron semble séduire de plus en plus d'électeurs en Bretagne. C'est en tout cas ce que montre une nouvelle enquête Cevipof /Ipsos - Sopra Stéria réalisée pour le réseau régional de France 3.

Le candidat d'En Marche! arrive largement en tête des intentions de vote dans la région au premier tour de l'élection présidentielle avec 30,5%. Soit une augmentation de 3% par rapport au dernier sondage datant de février qui le donnait déjà en tête.

Il devancerait Marine Le Pen et François Fillon, tous deux crédités de 18% en Bretagne. La présidente du Front national a progressé dans les intentions de vote en Bretagne par rapport à février (+2%), alors que le candidat de la droite, sûrement pénalisé par l'affaire dite du Penelopegate, a perdu 2,5%.

Mais la plus forte diminution dans les intentions de vote est pour Benoît Hamon (-3,5%). Le candidat socialiste, natif de Saint-Renan (Finistère), était pourtant plébiscité par 21% des électeurs bretons selon le sondage CEVIPOF de février. Un score qui l'aurait qualifié pour le second tour dans la région. Mais ce sondage a été réalisé avant son grand meeting de Bercy, grâce auquel il souhaite "relancer sa campagne".
L'analyse de Brice Teinturier – directeur général délégué IPSOS

Plus grande victoire de Macron contre Le Pen en Bretagne

En cas de second tour opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen, le résultat serait sans appel selon l'étude Cevipof /Ipsos - Sopra Stéria : le candidat d'En Marche! serait crédité de 72% des intentions en Bretagne et serait, par conséquent, élu président de la République. 

La candidate du front national serait également battue au niveau national. Mais sa défaite serait moins flagrante puisqu'elle serait plébiscitée par 39% des électeurs, contre seulement 28% en Bretagne. 


Méthodologie : Réalisée pour le réseau régional de France 3 entre le 12 et le 17 mars, l'étude Cevipof /Ipsos - Sopra Stéria s'appuie sur 849 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de population de la région Bretagne âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. Dont 588 personnes certaines d’aller voter à l’élection présidentielle.

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

"Fous de danse" Brest

Près de chez vous

Les + Lus