FC Nantes : vente de billets en Tribune Loire suspendue pour les matchs contre Guingamp et Lorient

Le FC Nantes a regretté dans un communiqué publié sur son site les "regrettables incidents" au stade de La Beaujoire qui ont émaillé la rencontre de la 33e journée de Ligue 1 contre les Girondins, le 16 avril 2017. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Le FC Nantes a regretté dans un communiqué publié sur son site les "regrettables incidents" au stade de La Beaujoire qui ont émaillé la rencontre de la 33e journée de Ligue 1 contre les Girondins, le 16 avril 2017. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le FC Nantes a décidé mardi "l'arrêt, à titre préventif, de la vente de billets en Tribune Loire" pour les matches contre Lorient et Guingamp, jusqu'à jeudi et sa convocation à la LFP, après les incidents du dimanche 16 avril lors du match contre Bordeaux.

Par LH avec AFP

La vente de billets pour les matchs FC Nantes - FC Lorient (29 avril) et FC Nantes - EA Guingamp (14 mai) est suspendue jusqu'au jeudi 20 avril, date à laquelle le FC Nantes est convoqué devant la commission de discipline de la LFP. La raison de cette convocation ? Des jets de fumigènes depuis le virage de la Tribune Loire, dimanche 16 avril lors du match contre Bordeaux, provoquant l'arrêt de la rencontre trois ou quatre minutes.

Le principal groupe de supporters de ce virage, la Brigade Loire, a choisi ce moyen pour défier la direction du club, avec laquelle il est en conflit, et qui lui avait interdit tout déploiement de banderole ou de tifo pour ce match.

La Tribune Loire, qui était sous le coup d'une interdiction de trois matches avec sursis après la tentative d'envahissement de la loge présidentielle contre Toulouse en novembre, au plus fort de la crise sportive sous la direction de René Girard, risque des sanctions sévères, surtout après les incidents qui ont émaillé Lyon-Besiktas en quart de finale aller de la Ligue Europa et les agressions de joueurs de Lyon dimanche à Bastia.

"Des plaintes ont été et vont être déposées"

Le FC Nantes a regretté dans son communiqué publié sur son site les "regrettables incidents" au stade de La Beaujoire qui ont émaillé cette rencontre de la 33e journée de Ligue 1 contre les Girondins. Outre des jets de fumigènes, dont deux derrière le but du gardien bordelais, des pétards ont été allumés.

Deux stadiers et une supportrice ont subi des brûlures, souligne le club selon lequel "des plaintes ont été et vont être déposées".

"Le club ne se laissera pas impressionner par ces manifestations de délinquance et poursuivra ses efforts pour les combattre sans relâche, de sorte à assurer la sécurité de tous les spectateurs", conclut-il.


Sur le même sujet

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus