Festival Interceltique de Lorient : revivez la Grande parade en images

La Grande Parade, un moment phare du Festival Interceltique / © Maylen Villaverde / France 3 Bretagne
La Grande Parade, un moment phare du Festival Interceltique / © Maylen Villaverde / France 3 Bretagne

C’est un des moments forts du Festival Interceltique, la Grande Parade des Nations Celtes a été suivie ce dimanche par près de 80 000 spectateurs selon les organisateurs. Du port de pêche au stade du Moustoir, 78 bagads et cercles venus du monde entier et en tête du défilé, un éléphant.

Par Baptiste Galmiche

Chaque année, la Grande Parade des Nations Celtes est l’un des rendez-vous incontournables du Festival Interceltique de Lorient. Attirant près de 80 000 spectateurs selon les organisateurs malgré les craintes liées à la sécurité. Une estimation difficile à vérifier et peut-être en deçà de la réalité, mais ce qui est sûr, c’est que cette année encore, le défilé ne s’est pas départi de sa bonne humeur et sur tout le parcours, depuis le port de pêche jusqu’au stade du Moustoir, musiciens et danseurs ont fait le show au plus grand plaisir des nombreux aficionados bien décidés à ne pas céder à la peur disons-le d’attentats.

Année de l’Australie oblige, parmi les 78 formations du cortège, on pouvait découvrir des pipe-bands australiens et néozélandais. Mais celle qui aura certainement le plus détonné dans cette longue marée celte est La Kevrenn des Indes. Spécialement créée pour fêter les 350 ans de la ville de Lorient, l’ensemble est composé d'artistes bretons, réunionnais et indiens emmenés par baby, une éléphante de 32 ans…

L'éléphante Baby parade au Festival Interceltique de Lorient / © P.Beaugey
L'éléphante Baby parade au Festival Interceltique de Lorient / © P.Beaugey


Grande Parade des Nations celtes : 77 bagads et La Kevrenn des Indes
Reportage : M.Villaverde, P.Beaugey et Dominique Frasez. Interviews : Bilal Khan (Percussionniste indien - Kevrenn des Indes) Colette (Cercle Bugale An Oriant)







Sur le même sujet

toute l'actu musique

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus