“La Fille de Brest” : le combat d'Irène Frachon sur grand écran en avant-première


La pneumologue brestoise, lanceur d'alerte sur le Mediator, voit son combat diffusé sur grand écran. La médecin était à Brest, ce mardi soir, où le film a été projeté en avant première.

Par Baptiste Galmiche

Ce mardi soir à Brest était diffusée l'avant-première de "La Fille de Brest", l'adaptation au cinéma du combat d'Irène Frachon contre le Mediator. Médecins, patients et victimes du Mediator ont salué la mise en images de leur histoire.


"La ville est là aujourd'hui pour découvrir l'histoire à l'écran et voir comment cette histoire, on l'espère, va à nouveau susciter l'indignation, l'émotion, des prises de conscience, et, qui sait, bousculer un tout petit peu le laboratoire Servier de ses ignobles positions", espère Irène Frachon.

Scandale du Mediator

Au total, le Mediator a causé la mort de 2 000 personnes, et le procès n'est toujours pas terminé. "Je n'ai pas l'épilogue de cette affaire-là. L'affaire n'est pas jugée. Servier arrive à asphyxier les procédures pour retarder au maximum la tenue d'un procès pénal qui va être très lourd, sauf qu'on va finir par juger que des cercueils. Les mis en examen meurent, les victimes meurent."


Le film "La Fille de Brest" est un peu une sorte de manifeste contre cet oubli. Sortie prévue en salle le 23 novembre prochain.

“La Fille de Brest” : le combat d'Irène Frachon sur grand écran en avant-première
La pneumologue brestoise Irène Frachon, lanceur d'alerte sur le Mediator, voit son combat diffusé sur grand écran. La médecin était à Brest, ce mardi soir, où le film a été projeté en avant première. Reportage : O. Hue / I. Frohberg / B. Le Gall / J. Abgrall. Interviews : - Irene Frachon, médecin pneumologue au CHU de Brest ; - Ceferina Cordoba, victime du Mediator.

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Nouvel hôpital à Crozon

Actualités locales

Les + Lus