publicité

Brest (29) : le département vote la fermeture du collège de Kérichen

La menace planait depuis le mois de septembre 2015. Le conseil départemental du Finistère, réuni ce vendredi 29 janvier 2016, a voté la fermeture pour la rentrée 2016, des collèges de Kérichen à Brest et de Commana.

  • Par Krystell Veillard
  • Publié le , mis à jour le
Fermeture annoncée pour le collège Kérichen à Brest © France 3 Bretagne

© France 3 Bretagne Fermeture annoncée pour le collège Kérichen à Brest

L'annonce de cette fermeture du collège de Kérichen à Brest avait été faite au mois de septembre, provoquant la stupeur du personnel et des familles. Cette fermeture a été votée à 29 voix pour et 25 voix contre, ce vendredi au Conseil départemental du Finistère, pour être effective à la rentrée 2016. Lors de cette même séance, le conseil départemental a également voté la fermeture du collège de Commana, par 51 votes pour et trois contre.

Des effectifs en baisse depuis 20 ans


La fermeture du collège de Kérichen est justifiée par une baisse des effectifs et une rationalisation des établissements scolaires à Brest. La ville a en effet perdu 2 300 collégiens en 20 ans. Si le collège accueillait 830 élèves en 1995, il en compte désormais 280, en baisse d’une dizaine par rapport à l’an passé. 
Le collège de Commana comptait lui une soixantaine d'élèves. 

L'actu de votre région en vidéo

Hubert Journel, médecin lanceur d'alerte sur la Dépakine

Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes, fait partie des médecins qui dès les années 80 ont alerté sur la Dépakine. Avec des collègues du centre "anomalies du développement", il suit 128 femmes ayant pris ce médicament pendant leur grossesses. Le constat est alarmant. Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes Reportage du 11 août 2016

Reportage : M. Thiébaut - N. Dalaudier

les + lus