Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Brest : le cargo “Captain Tsarev” enfin déconstruit

Le Captain Tsarev en pleine déconstruction au port de Brest / © M. Le Charpentier
Le Captain Tsarev en pleine déconstruction au port de Brest / © M. Le Charpentier

153 mètres de long, 5500 tonnes, le Captain Tsarev pèse lourd sur le chantier naval de Brest. Abandonné depuis 8 ans par son armateur, il est actuellement en phase de déconstruction, laquelle doit s'achever fin juin. Pour sa coque, l'heure est désormais au découpage.

Par Emilie Colin

Le découpage, c'est ce qui attend le cargo "Captain Tsarev". Après les phases de curage vert, désamiantage, dépollution et déconstruction des superstructures, des pinces géantes devraient venir à bout de cet imposant navire, entré en cale sèche, le 3 avril. Le Captain Tsarev a été abandonné il y a 8 ans par son armateur et hantait depuis le port de Brest. 

Un démantelement possible grâce à plusieurs acteurs


Cette opération mobilise au total 20 salariés, à plein temps. 20 000 heures de travail seront nécessaires pour venir à bout de ce chantier, prévu fin juin 2017. 600 tonnes de fluides en seront extraits ainsi que 5000 tonnes de ferraille recyclée et 40 tonnes de métaux non ferreux recyclés.

Cette opération d'envergure a été confiée aux "Recycleurs bretons", spécialiste du recyclage de navires. Grâce à de tels projets, le groupe espère implanter une filière de déconstruction à Brest, laquelle pourrait créer de l'emploi. 

Brest : le Tsarev abandonné au port depuis 8 ans enfin déconstruit
Un reportage de M. Le Charpentier, V. Morzadec / avec Tanguy Cariou, Coordinateur du projet de déconstruction du Captain Tsarev - Pierre Rolland, Président Les Recycleurs bretons

 

Les Recycleurs bretons en chiffre

  • Création : 1985
  • CA 2015 : 23 M€
  • 110 collaborateurs
  • 6 sites de collecte et de recyclage : Guipavas, Guilers, Crozon, Plouigneau (29), Caudan (56), Tréguier (22)
  • 1 Centre de Tri Haute Performance à Guipavas qui traite 40 000 tonnes de déchets par an
  • 30 000 tonnes / an de métaux ferreux et non ferreux commercialisés
  • 14 000 tonnes / an de métaux ferreux et non ferreux issus de nos activités de démantèlement
  • 20 000 tonnes / an de déchets industriels et commerciaux collectés
  • 10 000 tonnes / an de bois énergie commercialisés
  • 6 000 tonnes / an de cartons et papiers valorisés
  • 6 000 tonnes / an de plastiques valorisés
  • 14 000 tonnes / an de matériaux inertes concassés et valorisés
  • 4 500 tonnes / an de Combustibles Solides de Récupération produits à partir des déchets industriels

A lire aussi

Saint-Malo : la démocratie au coeur du festival Étonnants voyageurs

Près de chez vous

Les + Lus