Brest. Chute de la cabine du téléphérique : des conséquences sur le fonctionnement

© Fred Tanneau / AFP
© Fred Tanneau / AFP

La chute de la cabine du téléphérique brestois a causé d'importants dégâts. Son fonctionnement va être perturbé dans les mois à venir.

Par Baptiste Galmiche

Ce mercredi 9 août 2017 à 22 h 15, une cabine du téléphérique de Brest a chuté lors d'une opération de maintenance, sans faire de victimes.

L'engin élévateur a lâché la cabine alors qu'elle était en maintenance à la station des Capucins. La cabine était déjà désolidarisée du câble ; le fonctionnement du téléphérique n'est donc pas en cause.

Des conséquences sur le fonctionnement


À partir du 18 août, date inchangée de réouverture du téléphérique, une seule cabine fonctionnera. En effet, Keolis devra patienter de 6 à 9 mois pour se procurer une nouvelle cabine dont le coût est estimé à 600 000 euros.  

Cet incident aura donc des répercussions sur le fonctionnement. La capacité passera ainsi de 1 200 personnes par heure à 600. Les files d'attente risquent d'être plus longues. En contrepartie, la société gestionnaire augmentera les fréquences de passage de la cabine de 6 à 4 minutes.

A lire aussi

Les cafés Coic rachetés par Cozigou

Près de chez vous

Les + Lus