Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Sokalique : trois ans de prison requis contre le second de l'Ocean Jasper

Des enquêteurs de la gendarmerie maritime inspectant la coque du cargo Ocean Jasper, soupçonné d'être entré en collision avec le Sokalique un caseyeur de Morlaix entraînant la mort d'un marin-pêcheur. 18/08/2007 / © AFP - F. Tanneau
Des enquêteurs de la gendarmerie maritime inspectant la coque du cargo Ocean Jasper, soupçonné d'être entré en collision avec le Sokalique un caseyeur de Morlaix entraînant la mort d'un marin-pêcheur. 18/08/2007 / © AFP - F. Tanneau

Dernier jour du procès du second de l'Ocean Jasper. Ce cargo turc avait entraîné en 2007 le naufrage du Sokalique et la mort de son patron-pêcheur. Le parquet a requis trois ans de prison et l'interdiction de commander à vie. Décision mise en délibéré au 18 mai.

Par T.P avec C.A.

Cette troisième et dernière journée a été une nouvelle fois éprouvante pour les matelots du Sokalique et la veuve de Bernard Jobard.

L'avocat de la défense s'est appliqué à faire porter la responsabilité du naufrage à l'équipage du Sokalique. En revanche, pour ce qui est de la non-assistance à personne en danger, il lui a été difficile de contrer les expertises qui accablent l'Ocean Jasper. La position de l'accusé, selon laquelle il n'a fait qu'obéir aux ordres du capitaine et de l'armateur, a bien du mal à passer.

Même si ce procès n'a apporté aucun éclaircissement supplémentaire, Yvette Jobard la veuve du patron-pêcheur Bernard Jobard, ne regrette pas qu'il se soit tenu car "la justice a fait un grand pas. On a eu un procès en France, ce qui n'était pas évident" explique-t-elle.

Ce procès qui s'est tenu trois jours, n'a concerné que la responsabilité pénale de l'accusé. Pour ce qui est des dommages et intérêts que pourraient toucher les victimes, un arrêt a déjà été rendu en 2016 par la cour d'appel de Rennes, mais pour l'instant, aucune partie civile n'a touché un centime.

La décision du tribunal de Brest a été mise en délibéré au 18 mai.

Dernier jour du procès du second de l'Ocean Jasper
Troisième et dernier jour du procès du commandant en second de l'Ocean Jasper. Après l'intervention des experts, c'est l'avocat général qui a présenté ses réquisitions. Intervenants : Sémione Coupille, marin du Sokalique - Yvette Jobard, veuve de Bernard Jobard - Vincent Le Luyer, avocat des victimes - Reportage : C. Aubaile - Valerian Morzadec

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bernard Martin : un candidat atypique.

Près de chez vous

Les + Lus