Compteurs Linky : un couple porte plainte pour violence verbale et intimidation

À Plouzané (29), ce couple a entamé une action au civil contre Enedis pour demander le retrait du compteur Linky. / © F.Maléssieux
À Plouzané (29), ce couple a entamé une action au civil contre Enedis pour demander le retrait du compteur Linky. / © F.Maléssieux

À Plouzané (29), un couple a décidé de porter plainte contre Enedis et l’entreprise chargée de la pose des nouveaux compteurs Linky. Ce samedi, ils participeront au pique-nique citoyen organisé par le collectif Stop Linky Finistère dans le cadre de manifestations nationales.

Par Eric Nedjar

Le déploiement du nouveau compteur électrique Linky, décidé dans le cadre de la loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015, continue de susciter de nombreuses craintes. Il provoque même parfois des tensions entre les techniciens des entreprises sous-traitantes d’Enedis chargés de leur installation et des particuliers qui s’y opposent parce que ces compteurs dits intelligents émettraient des ondes magnétiques dangereuses pour leur santé.

Ainsi à Plouzané, dans le Finistère, une plainte a été déposée auprès du procureur pour violences verbales et intimidation par un couple qui avait signifié son refus par lettre recommandée au maire ainsi qu’à Enedis.


Compteur Linky : un couple de Plouzané (29) porte plainte pour violence verbale et intimidation.
Reportage : F.Malésieux, P.Pasco, M.Ragot, J.Abgrall avec Joël Normant (Habitant de Plouzané), Jean-Jacques Espenel (Membre du collectif Stop Linky Finistère) et Alexandra Miossec (Avocate).

À ce jour, 420 000 compteurs Linky ont été installés en Bretagne, mais d’ici 2021, c’est l’ensemble du parc qui devra être renouvelé pour moderniser le réseau et répondre à la loi de transition énergétique, soit 2 millions de compteurs électriques.

Dans le même temps, un front du refus continue de manifester appelant ce week-end à deux journées d’actions partout en France, parmi lesquelles un pique-nique citoyen organisé ce samedi 20 mai, à 11h30, à Plouguerneau, par le collectif Stop Linky Finistère.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus