Concarneau (29) : Médecins du monde formés au sauvetage des migrants en mer

Depuis lundi une équipe de Médecins du monde se forme aux techniques de survie en mer avant de partir à la fin du mois pour porter secours aux migrants de Méditerranée. Le stage est dispensé par le Centre Européen de Formation Continue Maritime de Concarneau.

  • T. Peigné avec C. Louet
  • Publié le , mis à jour le
A Concarneau, les équipes de Médecins du monde se forment à secourir les migrants en mer © C. Louet

© C. Louet A Concarneau, les équipes de Médecins du monde se forment à secourir les migrants en mer

Ce jeudi matin, le CEFCM a pris en charge une équipe médicale de Médecins du monde pour une formation unique, une formation que le CEFCM a décidé d'offrir à l'ONG. L'association SOS Méditerranée doit engager la première opération civile et européenne de sauvetage de migrants en haute mer dès la fin de ce mois de février. Une opération inhabituelle pour ces médecins. Pour leur propre sécurité, il est indispensable qu'ils suivent une formation aux gestes de secours et à la survie en mer.
Les médecins de l'ONG ont du se jeter à l'eau pour apprendre à s'amariner © C. Louet

© C. Louet Les médecins de l'ONG ont du se jeter à l'eau pour apprendre à s'amariner


Les gestes de survie

Dans le port concarnois et dans une eau à 12 degrés, les 6 médecins et infirmiers ont appris le B-A-BA des techniques de survie. Le scénario est simple: leur bateau a chaviré, les naufragés encadrés par le centre de formation maritime doivent se hisser à bord du canot de survie, puis ... tenir bon.

Les membres de l'ONG ont également vu comment fabriquer un radeau de fortune en s'aggripant les uns aux autres, sécuriser un naufragé, ou encore comment économiser ses forces pour éviter l'hypothermie, grâce à ce stage, le premier du genre.
Concarneau : formation Médecins du monde au sauvetage en mer

Concarneau (29) - Steven Scouarnec, centre européen de formation continue maritime - Stéphanie Spindola, infirmière de Médecins du monde - Sinawi Medine, interprète de Médecins du monde - Anne Kamel, coordinatrice médicale de Médecins du monde / Reportage : C. Louet - S. Sovillé  -   - 


Chaque année, le Centre Européen de Formation Continue Maritime de Concarneau (CEFCM) forme 2 700 élèves, soit près d'un marin sur 2.

  • Des parents d'élèves contestent le nouvel accès à l'école

    Au groupe scolaire St Hélène à Nice, les parents d'élèves sont en colère. Ils contestent une décision municipale de supprimer pour des raisons de sécurité une des deux entrées de l'école. Une suppression qui paradoxalement selon eux posent d'autres problèmes de sécurité aux abords de l'école.

    Publié aujourd'hui à 17h30
  • Les pompiers veulent recruter plus de femmes

    Les pompiers veulent féminiser davantage la profession. Une campagne nationale de recrutement est lancée. En Corse, elles sont déjà très présentes dans la surveillance des plages, les services de santé et de secours médical.

    Mis à jour aujourd'hui à 15h56
  • Trafic de migrants depuis la Marne : le procès reporté en novembre

    Trois hommes, originaires du Kurdistan irakien, ont été interpellés à Calais pour trafic de migrants. Les passeurs présumés transportaient des clandestins depuis la Marne jusqu'en Angleterre. Ils devaient passer en comparution immédiate ce lundi, mais leur procès a été renvoyé au 22 novembre.

    Mis à jour aujourd'hui à 19h39

L'actu de votre région en vidéo

Travaux au collège Théophile Briant à Tinténiac (35)

Poussée démographique oblige en Ille-et-Vilaine, les effectifs de collégiens augmentent fortement. Outre l'annonce de la création de trois nouveaux collèges dans le département pour 2020, on rénove et on pousse les murs comme on peut dans les établissements existants. 22 chantiers sont en cours ou au programme pour les années à venir. Nous sommes allés voir le chantier le plus important du département, celui du collège de Tinténiac, entre Rennes et Saint-Malo. Intervenants : Philippe Geoffroy, principal du collège Théophile-Briant - Stéphane Hubert, Directeur des bâtiments - département d'Ille-et-Vilaine - Jade, 13 ans, élève de 4ème - Nina, 14 ans, élève de 3ème

Reportage : K. Veillard - J.M. Piron

les + lus
les + partagés