Maël de Calan : « La droite qui a gouverné était une droite de slogans »

Maël de Calan est candidat à la présidence des Républicains / © AFP
Maël de Calan est candidat à la présidence des Républicains / © AFP

Bien que représentant une droite « d’ouverture », le jeune chef de file de la droite en Bretagne a fait le choix de rester chez Les Républicains. Et de briguer, en « challenger », la présidence du mouvement face à Laurent Wauquiez.

Par Stéphane Grammont

C'est un jeune homme pressé que nous recevions dans Dimanche en Politique, ce dimanche 5 novembre sur France 3 Bretagne.

Conseiller départemental du Finistère, Maël de Calan est engagé dans la course à la présidence du Mouvement Les Républicains. Rien de moins.

Avant le congrès des Républicain, il fait le tour de France des antennes locales des Républicains, même s’il sait que la victoire est quasiment acquise à Laurent Wauquiez.

« Je voulais faire comprendre ce que c’est qu’une  droite ouverte . Ces idées, elles ne pouvaient pas être absentes du débat des Républicains » a-t-il expliqué sur le plateau de Dimanche en Politique.



Maël de Calan, dont le maitre à penser est Alain Juppé, qui connait Edouard Philippe, fait partie d’une droite qui aurait pu rejoindre Emmanuel Macron.

Pour autant, il représente une opposition qui "veut être mesurée sur tout les sujets". au sein des Républicains. 

Il souhaite incarner le renouveau de la droite républicaine, qui selon elle a été « une droite de slogans » lorsqu’elle était au pouvoir, et qu’il souhaite voir « se préparer avec sérieux » avant le retour aux affaires.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

30ème Goncourt des lycéens : dernières délibérations pour les jeunes

Près de chez vous

Les + Lus