Quimper : portrait du nouveau maire Ludovic Jolivet

Ludovic Jolivet (UMP), nouveau maire de Quimper / © AFP - F. Tanneau
Ludovic Jolivet (UMP), nouveau maire de Quimper / © AFP - F. Tanneau

La grande défaite de ce second tour des municipales en Bretagne, c'est celle de Bernard Poignant, l'ami de François Hollande. Il perd Quimper au profit de Ludovic Jolivet. Mais qui est donc le nouveau maire de la capitale de la Cornouaille ?

Par Thierry Peigné

Ludovic Jolivet a 49 ans, né à Quimper le 5 mars 1965. Il passe une partie de son enfance dans le quartier de Penhars.

Ses parents sont syndiqués CGT, communistes. En 2002, il rejoint l'UMP, un antagonisme vis à vis de son passé, qu'il assume tout à fait :

"Les communistes se trompent, mais sont fidèles à leurs idées. La raison pour laquelle je suis à l'UMP, c'est que j'ai été profondément déçu par les socialistes"

Ludovic Jolivet (UMP) sur ses parents communistes
En direct de l'émission spéciale Municipales à 12h50 ce lundi 31 mars


Sa mère a même été colistière de Bernard Poignant lors des élections municipales de 1977. Il se souvient d'elle, collant des affiches de campagne à l'effigie du ténor du PS breton.

Ludovic Jolivet est très attaché à sa ville. Il est marié et a trois enfants. Depuis 1998, il habite le quartier de Croas ar Plouz, juste à côté de la mairie d’Ergué-Armel. "C’est une sorte de village comme d’autres quartiers de Quimper avec des commerces de proximité, des services et à proximité du réseau de bus".

Un livre pour sa campagne

Il se lance à la conquête de la mairie début 2013. Il se dévoile dans un livre de 140 pages publié à compte d'auteur, tiré à 1200 exemplaires et publié en juillet. "Pour moi, c'est un acte politique fort".

Livre de Ludovic Jolivet pour la campagne électorale des municipales à Quimper / © Site internet UMP 29


Dans ce livre il délivre les grandes lignes de son programme. Sur son adversaire Bernard Poignant, conseiller de François Hollande, il écrit  : "Las, démotivé, la tête à Paris. Sous son troisième mandat, Quimper aura ronronné comme jamais" (.....) "J'avais 12 ans quand Bernard Poignant se présentait pour la première fois, en 1977. Aujourd'hui, j'en ai 48 (NDLR : en 2013). Il est encore là ! Le cumul dans le temps est aussi dramatique que le cumul des mandats".

Ludovic Jolivet a un CAP d'électricien de formation avec lequel il n'a jamais exercé. Il est consultant en communication à Quimper. Adjoint au maire en charge des sports en 2001, puis conseiller municipal depuis 2008, c'est par ses diverses activités, notamment comme président de la ligue de Bretagne de Triathlon qu'il est venu à la politique : d'abord comme acteur de la société civile, puis comme membre de l'UMP.

Engagé et volontaire

L'engagement c'est ce qui caractérise Ludovic Jolivet, conseiller régional depuis mars 2010 dans le groupe Droite et Centre de Bretagne, Membre de la Commission aménagement du territoire.

Ces collègues apprécient l'homme de terrain, enraciné à Quimper. Malgré les défaites successives de l'UMP à Quimper aux législatives, aux municipales, aux régionales, Ludovic Jolivet est resté volontaire. Il a mené une campagne de longue haleine composée de porte à porte et de rencontres avec les Quimpérois.

Isabelle Le Bal, avec laquelle il s'est allié pour remporter haut la main le scrutin du second tour ce dimanche dit de lui qu'il est "fonceur et combatif".

Ludovic Jolivet sera élu maire de Quimper lors d'un conseil municipal dimanche 6 avril.

A lire aussi

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus