L'ultranationaliste Boris Le Lay de nouveau condamné à de la prison

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Boris Le Lay a été condamné ce jeudi 6 juillet à deux ans et huit mois de prison pour avoir tenu à de multiples reprises des propos incitant à la haine, à la violence et à la discrimination sur son site internet. Ce Breton, déjà condamné plusieurs fois est en fuite au Japon.

Par Thierry Peigné

Le tribunal correctionnel de Quimper rendait son délibéré, ce jeudi, dans trois affaires mettant en cause Boris Le Lay, un militant d'extrême droite. L'audience qui s'était tenu le 8 juin en l'absence du blogueur avait souligné les différents propos haineux et discriminatoires publiés sur le site Breiz Atao de Boris Le Lay et sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook.

La justice a condamné le militant d'extrême droite à trois peines de prison ferme, 1 an pour deux affaires et 8 mois pour une autre, soit 2 ans et 8 mois au total.

L'ultranationaliste devra aussi payer 31 500 euros de dommages et intérêts aux parties civiles dont la Licra et la Ligue des droits de l'homme.

Le tribunal a confirmé le mandat d'arrêt en vigueur à l'encontre de Boris Le Lay, déjà condamné plusieurs fois à de la prison ferme. Le Breton est en fuite au Japon et son site internet est hébergé sur des serveurs aux Etats-Unis, ce qui empêche la justice française de procéder à sa fermeture.
Tangui LOUARN réaction à condamnation Boris Le Lay 2017 07 06
Le blogueur ultranationaliste breton Boris Le Lay à nouveau condamné pour des propos racistes. réaction de Tangui LOUARN - Ligue des Droits de l'Homme - France 3 Bretagne - Bruno Gilbert



Sur le même sujet

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus