Saint-Pol-de-Léon : une serre monumentale et innovante pour cultiver la tomate

Une cathédrale de verre pour cultiver des tomates. / © C.Collinet-Appéré
Une cathédrale de verre pour cultiver des tomates. / © C.Collinet-Appéré

Une serre nouvelle génération vient d’être inaugurée à Saint-Pol-de-Léon par le Caté (comité d’action technique et économique). Moins énergivore, moins consommatrice en pesticides, mais son coût lui est élevé : 1,6 million d’euros.

Par Eric Nedjar

Elle ressemble à une véritable cathédrale de verre. La nouvelle serre de la station expérimentale de Saint-Pol-de-Léon, dans le Finistère, est un impressionnant bâtiment de verre de 7,30 mètres de haut et qui rassemble trois compartiments de 786 m².

Son coût, 1,6 million d’euros, a été financé à hauteur de 20 % par le Conseil régional, 20 % par l'État, le reste, par les quatre organisations professionnelles productrices du CATE (SICA, Savéol, UCPT et Solarenn) qui gèrent le site.

Entièrement dédié à la culture de tomates, ce nouvel équipement a pour objectif de réduire la facture énergétique qui s’élève à 1/3 du coût de production en serre traditionnelle. Grâce à un système de déshumidification et de gestion de l’air, les initiateurs du projet se sont donnés deux ans pour passer de 6 kWh par mètre et par kilo de tomates, à 4,5 kWh.

Moins humide, cette serre devrait également permettre aux producteurs de ne plus avoir recours à l'utilisation systématique de produits chimiques. 

Serre expérimentale de Saint-Pol-de-Léon
Reportage : C.Aubaille, C.Collinet-Appéré, M.Ragot, JM.Bocéno avec Alain Guillou (Chargé d'expérimentation), Guénolé Kerbrat (Producteur de tomates) et Philippe Léon (Producteur de tomates).

 

Sur le même sujet

Interview de Gwendoline Ténier, avocate du jeune homme, victime présumée

Près de chez vous

Les + Lus