Histoire. Le 1er août : une date déterminante pour la Bretagne

Guillaume Ier de Normandie (à gauche) et Alain Barbetorte. / © Photo de gauche : CC - Michael Shea / Photo de gauche : Chantal Hémon, Musée Dobrée, Conseil général de Loire-Atlantique, Nantes
Guillaume Ier de Normandie (à gauche) et Alain Barbetorte. / © Photo de gauche : CC - Michael Shea / Photo de gauche : Chantal Hémon, Musée Dobrée, Conseil général de Loire-Atlantique, Nantes

Le 1er août 939, il y a 1068 ans, s'est déroulée la bataille de Trans, déterminante dans l'histoire de la Bretagne. Ce conflit, qui opposait les Bretons aux Vikings, a mis fin à l'occupation du sol breton par les Normands.

Par Baptiste Galmiche

Tout commence en 931 lorsque Guillaume Ier de Normandie envahit la Bretagne et vainc Alain Barbetorte et Juhel Béranger, comte de Rennes. À la suite de sa victoire, le duc de Normandie se serait même proclamé duc des Bretons. Mais en 936, les deux alliés prennent leur revanche et parviennent à libérer la Bretagne. Deux ans plus tard, Alain Barbetorte récupère le titre de duc de Bretagne.

En quelques années, Alain "le renard" est donc parvenu à expulser de la côte nord de la Bretagne et de la région de Nantes la plupart des groupes de pirates normands qui s'y sont installés. Toutefois, certains éléments subsistent, notamment sur le comté de Rennes. Juhel Béranger, comte de Rennes, en appelle à l'aide d'Alain Barbetorte pour expulser les intrus. Ce sera chose faite le 1er août 939, lors de la bataille de Trans. Cette victoire décisive marque la fin de l'opposition normande de ce côté de la Rance, mais pas celle des incursions.

Sur le même sujet

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus