Georges Jouvin, le Rennais à la trompette d’or, est décédé

Il a connu un immense succès international, du Japon à l’Amérique. Le compositeur et trompettiste virtuose Georges Jouvin, est décédé ce lundi à l’âge de 93 ans.

Georges Jouvin dans les années 70
Georges Jouvin dans les années 70 © STR / AFP
Georges Jouvin est né à Rennes dans une famille de musiciens, et a fait ses classes au conservatoire de Rennes, puis de Paris.

Il débute dans des orchestres symphoniques, laissant de nombreux arrangements (l'Adagio d'Albinoni, Nabucco, Carmen, La Flûte enchantée...) avant de se tourner vers le jazz et la variété.

C’est là qu’il remporte un grand succès international. Des années 50 jusqu'aux années 90, il enregistre pas moins de 70 albums, 3.000 titres, vendant 25 millions de disques et remportant un oscar de l'Académie du Disque en 1981.

Il a passé sa vie sur scène, en France et dans le monde, "rockant ou valsant en 45 ou en 33 tours", relève la Sacem dans un communiqué. Georges Jouvin a occupé à trois reprises la vice-présidence de l’organisme de gestion des droits d’auteurs.

Une messe d'hommage se tiendra à l'Église Saint-Roch à Paris, "l'église des artistes", le lundi 6 décembre à 15h30, a précisé sa fille Catherine Jouvin-Sénéjean.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter