Habitat : les premières maisons modulaires débarquent dans le quartier Beauregard de Rennes

Arrivée des premières maisons modulaires dans le quartier Beauregard de Rennes / © J. Armand - France 3 Bretagne
Arrivée des premières maisons modulaires dans le quartier Beauregard de Rennes / © J. Armand - France 3 Bretagne

Cela peut-être un bon plan pour devenir propriétaire. Dans le quartier Beauregard de Rennes, des habitats modulaires sont en train d'être installés. Préfabriqués et équipés en atelier, les modules sont ensuite assemblés sur le terrain. Une formule séduisante pour les revenus modestes.

Par V.Chopin et J. Armand

Téléphone portable en main, Abel photographie sa future maison sous tous les angles. Séjour, salle de bain, cuisine... Toutes les pièces de son T5 sont déjà carrelées, peintes et équipées. Il ne reste plus qu'à raccorder le tout aux réseaux du quartier Beauregard ! "C'est étonnant de voir que tout est presque déjà fait ! Le résultat devrait être pas mal !" s'enthousiasme le nouveau propriétaire de ce habitat modulaire.


Des maisons modulaires débarquent dans le quartier Beauregard de Rennes
Reportage de Jérémy Armand, Vincent Bars et Nolwenn Jacob


Objectif : quitter le parc social


Un T5 neuf pour 160 000 euros ? C'est une des propositions que Rennes Métropole fait ainsi aux ménages rennais qui ont des revenus modestes. Au total 28 maisons modulaires vont être commercialisées en prêt social location-accession par le bailleur social, Archipel habitat : "Rennes Métropole consacre environ 5 millions d'euros chaque année à la politique d'accession sociale à la propriété. L'objectif est de donner la possiblité à certains ménages de quitter le parc social. Sur les 26 maisons déjà commercialisées, la moitié des acquéreurs viennent du parc localtif social. Cela permet en même temps de libérer des places pour d'autres !" se réjouit Honoré Puil, vice-président de Rennes Métropole en charge de l'habitat et vice-président d'Archipel Habitat.


Gain de temps et de confort


Pour le fabricant aussi, la formule est intéressante : "On n'a jamais les mêmes projets, jamais les mêmes longueurs de modules, explique Jérémy Bazantay, le conducteur de travaux qui y gagne en temps de fabrication, mais aussi en conditions de travail. On travaille en usine, à l'abri et au sec. On subit moins les intempéries que sur une maison "classique".

Préfabriqués et équipés dans une usine de Mauléon dans les Deux-Sèvres, les modules sont ensuite acheminés sur le lieu de construction où ils sont finalement assemblés. Le tout en moins d'un mois et à partir de matières recyclées en majorité. Cette forme de construction innovante pourrait bien en séduire plus d'un.



A lire aussi

Sur le même sujet

30ème Goncourt des lycéens : retour sur la première édition en 1988

Près de chez vous

Les + Lus