Jazz à l'Ouest 2017 : jazz, funk, swing, hip-hop et balade sur les rives méditerranéennes

Karim Ziad un des percussionnistes les plus talentueux de sa génération, qui manie les codes du jazz et du raï… à la baguette. Il est invité au festival Jazz à l'Ouest 2017 / © DR
Karim Ziad un des percussionnistes les plus talentueux de sa génération, qui manie les codes du jazz et du raï… à la baguette. Il est invité au festival Jazz à l'Ouest 2017 / © DR

C'est parti pour 3 semaines de Jazz à l'Ouest. Le festival de jazz de Rennes remet le couvert avec au menu cette année 300 artistes, 50 concerts dans 22 lieux différents de la métropole. Pour sa 29ème édition Jazz à l'Ouest nous convie aussi à un voyage musical au Maghreb.

Par Maylen Villaverde

Du jazz bien sûr mais aussi du funk, du swing, du groove, du hip-hop et de la musique traditionnelle. Avec 300 artistes et 50 concerts programmés sur 3 semaines dans 22 lieux, il paraît difficile de passer à côté du festival de jazz rennais. Et comme d'habitude il y en a pour toutes les oreilles.

Comme à chaque édition la programmation fait la part belle aux musiciens internationaux qui occupent une bonne moitié des affiches. Mais les Bretons ne sont pas en reste puisqu'ils représentent un quart des artistes invités. Le dernier quart, lui, est consacré aux groupes et musiciens de l'hexagone. Le groupe rennais Cut the Alligator fait l'ouverture de ce festival.

Jazz à l'ouest 2017 - Cut the Alligator
C'est parti pour 3 semaines de Jazz à l'Ouest. Le festival de jazz de Rennes remet le couvert avec au menu cette année 300 artistes, 50 concerts dans 22 lieux différents de la métropole. En ouverture : le groupe Cut the Alligator. Rencontre. Reportage : T. Bréhier / V. Bars / L. Decarsin / A.-M. Rouanès. Intervenants : - Sylvain Hannoun, le bassiste ; - Louise Robard Stellis Groseil, les chanteuses ; - Régis Bunel, le sax baryton.


Des pointures internationales


Impossible de détailler toute la programmation du festival tellement elle est dense, mais voici quelques temps forts choisis par Nicolas Radin, programmateur du festival.
 

  • James Carter's Electrik Outlet (Jazz)- le 23 novembre à la MJC Bréquigny

James Carter fait partie des plus grands de la planète jazz. Reconnu pour sa technique époustouflante, ce saxophoniste le plus admiré de sa génération a collaboré très jeune sur différents projets – avec Wynton Marsalis et Lester Bowie entre autres. Il proposera ici son tout nouveau projet détonant: des titres d’Eddie Harris à Gene Ammons, en passant par Stevie Wonder et Minnie Ripperton, il s’offre ainsi de nouveaux terrains de jeu. Un James Carter sous une facette inédite donc, qui fera flirter groove, jazz et esthétiques électroniques.
James CARTER (saxophones), Gerard GIBBS(claviers), Ralphe ARMSTRONG (basse), Alex WHITE (batterie) 
 

 

  • Yilian Canizares (Afro-cubain / Jazz / Latin jazz ) -  Vendredi 10 Novembre au Château d'Apigné

Violoniste et chanteuse, la Havanaise Yilian Cañizares a enchanté la presse et les auditeurs avec son dernier opus Invocación. Cette musicienne autodidacte puise dans les musiques afro-cubaines qui l’ont influencée, sans pour autant s’y enfermer : le rythme sait aussi faire la place à des mélodies plus universelles. Avec une voix rebondissante comme son archet sur les cordes, l’énergie et la fraîcheur de Yilian Cañizares devraient inonder de soleil le château d’Apigné en plein novembre
 

  • Lucky Petterson (Blues / Jazz / Soul) - Mercredi 15 novembre à l'Antichambre, Mordelles (Complet)
Lucky Peterson, une voix nourrie de blues et un jeu instrumental gonflé de soul, pour un concert en guise de retour aux sources. En début de parcours, il y a sa rencontre avec l’orgue Hammond auprès de Jimmy Smith, son mentor, puis la guitare pour 40 ans d’une carrière riche d’une dizaine d’albums.Et voilà la légende Lucky Peterson qui revient à son instrument de départ avec un concert dédié à… Jimmy Smith. Comme un recommencement, ou un renouveau ?


Clin d'oeil au Maghreb


C'est désormais une tradition: chaque année le festival s'intéresse à une région du monde. Cette année ce sont les pays du littoral méditerranéen qui sont mis à l'honneur et plus précisément le Maghreb.

Le premier temps fort est la venue de Karim Ziad. Percussionniste internationalement reconnu, Karim Ziad est aussi chanteur, compositeur et directeur du festival Gnaoua d'Essaouira. Karim Ziad est un des plus grands virtuoses de la batterie. C'est aussi un pionnier qui métisse les rythmes maghrébins et la batterie moderne dans tous les styles (du hard rock au jazz contemporain ne passant par le raï).
Il sera accompagné cette année de Omri Mor au Piano (qui accompagne également Avishaï Cohen), David AUBAILE à la flûte, Vincent MASCART au saxophone et de Michel Alibo à la basse pour un concert à la croisée des musiques traditionnelles et actuelles



En outre Karim Ziad a collaboré avec Nicolas Radin, le directeur artisque de jazz à l'Ouest, pour élaborer un programme des réjouissances. Une vingtaine d'artistes du Maghreb seront ainsi sur les scènes de la métropole.

Parmi eux Jasser Haj Youssef  le maître incontesté de la viole d'amour et le seul à jouer du jazz avec cet instrument peu connu. Le 13 novembre il proposera au Tambour une création élaborée entre son quartet de jazz et le quatuor à cordes de l'Orchestre Symphonique de Bretagne.

Mercredi 22 novembre Yussef Dayes Trio proposera au Diapason ses compositions nourries d’influences urbaines, d’une dose de jungle, de drum & bass et de boucles électroniques.

A noter aussi la soirée Gnawa Grove Night, le 19 novembre à la MJC Bréquigny.  TRIO JAZZ GNAWA c'est la rencontre entre le batteur Karim Ziad et Mehdi Nassouli, collaborateur régulier de Titi Robin, au hajhouj (luth gnawa) et au karkabous (castagnettes gnawa). Ils seront rejoints par le pianiste Omri Mor musicien du Maghreb Orchestra.

Immersion totale donc dans ces musiques gorgées de rythmes enivrants !


Immersion dans le festival : le reportage


Plongée en images et en sons dans le show énergique et généreux de Galaad Moutoz Swing Orchestra, une formation de musiciens rennais divinement accompagnés par la chanteuse Katrin Merili Poom et puis ensuite avec le funk-afrobeat de Gnawa d'Abdul and the Gang. Un groove, un son et un style uniques qui ont emmené le public sur les routes épicées de méditerranée
Jazz à l'Ouest : les concerts de Galaad Moutoz Swing Orchestra et Gnawa d'Abdul and the Gang
Le reportage de Maylen Villaverde, Jean-Michel Piron, Dominique Dallemagne et Christine Pierret - Interviews : Lucile, danseuse association Open Swing - Fabien - Christelle - Nicolas Radin, directeur artistique Jazz à l'Ouest

La grande soirée de clôture jazz, funk et hip-hop et la création Makidam Trip


La dernière soirée du festival est à l'image du festival intense, variée et détonante.

Elle commencera par un apéro-concert à 19h avec Foodfunk (jazz / funk).

Elle se poursuivra avec Les Wicked Jackets, qui contrairement à leur nom sont bretons ! Cette formation est emmenée par un trio vocal issu de différents univers musicaux (Louise Robard, David «Muppet» Allain et Ronan Gueho). Derrière eux, pas moins de huit musiciens prêts à en découdre avec la scène West Coast. Du groove, bien lourd, des rythmes funk et un double revers d’acid jazz. 

A  20h30 ce sont The Wolphonics (feat. Asha Griffiths) qui prendront la suite. The Wolphonics ce sont 5 musiciens français et une MC du New Jersey (Asha Griffiths) pour des boucles cuivrées, des beats hip-hop et des arrangements jazz. Du lourd en perspective !



Pour terminer la soirée le concert inédit et très attendu de Makidam Trip, qui livrera le résultat de 10 jours de résidence à Jazz à l'Ouest.
Makidam Trip est e fruit d'une rencontre entre le Maghreb et la Bretagne. D’un côté Mehdi Nassouli (guembri et voix) et Yacine Amarouchene (guitares). De l’autre, le multi-instrumentiste Pierre-Yves Prothais qui maniera sanza et guimbardes (entre autres!), Mickaël Jamier à la batterie et Matthieu Letournel, un trompettiste au jeu singulier. Un concert à la croisée des mondes électriques et traditionnels, du Sud et du Nord.

Toute la programmation de Jazz à l'Ouest ici


Sur le même sujet

toute l'actu musique

Jazz à l'Ouest : les concerts de Galaad Moutoz Swing Orchestra et Gnawa d'Abdul and the Gang

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne