Législatives à Rennes : candidat et zéro voix, c'est possible !

Guillaume Hardy a recueilli 0 voix dans la circonscription de Rennes Nord, où il s'est présenté. / © Guillaume Hardy
Guillaume Hardy a recueilli 0 voix dans la circonscription de Rennes Nord, où il s'est présenté. / © Guillaume Hardy

Candidat dans la circonscription de Rennes-Nord, Guillaume Hardy a reçu zéro voix. Un mini-exploit revendiqué par le désormais ex-challenger. 

Par Wilhem Lelandais-Foyer

"En fait l'idée, c'est que je n'ai jamais eu l'intention de me présenter" sourit Guillaume Hardy avant de continuer "il n'y avait même pas de bulletins à mon nom". Pas étonnant dès lors de le voir récolter une bulle. D'autant plus que sa campagne ne lui a coûté que 500€.

Une élection pour l’attention

Fataliste, le Brétillien de naissance, estime qu’il n’avait de toute façon aucune chance de gagner puisque "ces élections répondent à une logique de parti. Les électeurs ne s’intéressent pas au profil des candidats."

En se présentant, Guillaume Hardy avait un autre objectif en tête : "faire parler de mon tout nouveau projet, Ekkitab". Il explique dans son programme vouloir, entre autres, "une société plus juste dans laquelle chaque citoyen a les mêmes chances que son voisin d’exploiter son potentiel."

Le consultant en gestion et stratégie de 33 ans espère ainsi "initier un mouvement" pour que des candidats se réclamant du projet Ekkitab se présentent aux élections municipales de 2020.

Une plateforme pour discuter des lois

En parallèle, Guillaume Hardy veut mettre en place une plateforme informative permettant "à tous les citoyens" d’échanger sur les projets de loi discutés à l’Assemblée Nationale.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Les cafés Coic rachetés par Cozigou

Près de chez vous

Les + Lus