Les tapisseries oubliées du Parlement de Bretagne s’exposent au grand jour

Détail d'une toile du parlement de Bretagne / © F3
Détail d'une toile du parlement de Bretagne / © F3

Une exposition est consacrée à deux tentures de tapisseries réalisées par la manufacture nationale des Gobelins, et destinées à deux pièces du palais de justice de Rennes, l'ancien parlement de Bretagne. À voir au musée des Beaux-Arts de Rennes du 26 février au 7 mai.

Par Stéphane Grammont

Ce sont des tapisseries qui ont été bien malmenées par le temps. Elles ont été peintes entre 1897 et 1922 à la manufacture nationale des Gobelins. Ces deux tentures  forment un ensemble de 21 tapisseries, destinées à la première chambre civile et la grand’ Chambre du Parlement de Bretagne.

Ces modèles ont progressivement été oubliés, roulés, et mis en réserve. Et heureusement. Car en 1997, la moitié des tapisseries qui avait échappé à l'incendie du Parlement en 1994, ont été détruite par les flammes. Celles de l'incendie des ateliers de restauration où elles étaient en cours de nettoyage, près de Paris.


L'exposition dévoile pour la première fois au public les tapisseries qui subsistent. De ces dernières, une seule, La mort de du Guesclin, est retournée au Parlement.

Les autres sont conservés dans les réserves du mobilier national, et ont été restaurées à l'occasion de cette exposition.

Un trésor à voir au musée des Beaux-Arts de Rennes du 26 février au 7 mai 2016.

A lire aussi

Sur le même sujet

Foie gras : va-t-on en manquer en Bretagne ?

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne