Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

LGV Paris-Rennes : un chantier hors-norme livré à la SNCF ce lundi

Laigne LGV Paris -Rennes en fin de travaux  / © Eiffage Rail Express - G. Arnaud
Laigne LGV Paris -Rennes en fin de travaux / © Eiffage Rail Express - G. Arnaud

Un projet vieux de 20 ans, cinq années de travaux et un budget de 3,4 milliards d'euros. Le 2 juillet prochain la LGV Paris-Rennes entrera en service. Ce lundi 15 mai, Eiffage, chargé de la construction de la ligne livre la structure à la SNCF.

Par T. P. avec I. R.

Le dimanche 2 juillet, la LGV Paris-Rennes entrera dans sa phase commerciale, transportant ses premiers passagers. Rennes se trouvera alors à 1h25 de la capitale, rapprochant de ce fait Quimper et Brest de Paris.

41 TGV emprunteront la nouvelle ligne quotidiennement à 320km/h, soit la longueur d'un stade de foot parcouru chaque seconde. La LGV va profondément bouleverser le trafic SNCF entre Paris et la Bretagne. Un bouleversement à la hauteur du chantier titanesque qui a duré 5 ans : 230 km de voies nouvelles et de raccordements, 240 ponts, la pose des caténaires, des aiguillages et de la signalisation ont mobilisé les equipes de la SNCF et d'Eiffage, maitre d'ouvrage du projet.

Ce lundi, Eiffage, chargé du financement, de la conception, de la construction et de la maintenance de la ligne à grande vitesse livre la structure à la SNCF.

L'occasion de poser quelques questions à 
Patrick Leweurs, directeur projet SNCF, pour la LGV Paris-Rennes.

La ligne LGV sera-telle prête le 2 juillet pour la mise en service? 

"Les essais à haute vitesse qui se sont terminés fin mars nous confirme que la ligne est prête à accueuillir des trains qui circuleront à 320 km/h".
LGV Paris-Rennes : une ligne prête pour le service
Patrick Levoers, directeur projet SNCF pour la LGV Paris-Rennes / Reportage : I. Rettig - C. Rousseau


Quelles sont les particularités de ce chantier hors-norme ?

"Les difficultés ont surtout été lié à la tenue d'un planning très resséré pour un chantier aussi énorme, deux ans pour le terrassement et la construction de 200 ouvrages d'art et du travail de nuit, et même les week-ends alors que le trafic des trains continuait".
LGV Paris-Rennes : un chantier en un temps record
Patrick Levoers, directeur projet SNCF pour la LGV Paris-Rennes / Reportage : I. Rettig - C. Rousseau

 

Quels changements pour les personnels qui vont exploiter la ligne LGV?

"D'ici la mise en service commerciale, il y a un gros travail de formation, celle des controleurs du poste de commande a distance basé a Rennes mais surtout celle des 500 conducteurs de trains qui doivent se plier à de nouvelles exigences de conduite et de sécurité".

Une quarantaine de conducteurs de TER sont aussi en formation puisque certains TER (Trains express regionaux) seront amenés a emprunter la ligne LGV. 

LGV Paris-Rennes : formation de 500 conducteurs de TGV
Patrick Levoers, directeur projet SNCF pour la LGV Paris-Rennes / Reportage : I. Rettig - C. Rousseau


 

5 ans de travaux en chiffres :

  • 26 millions de m3 de terre terrassés
  • 240 ouvrages d’art courant construits, dont 11 viaducs
  • 820 km de rail, 1 600 000 tonnes de ballast et 680 000 traverses posés
  • 9 000 poteaux caténaires
  • plus de 620 dispositifs d'éclairage
  • plus de 3 000 kms de câbles

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Defaix : le "Madoff breton" condamné à cinq ans de prison

Près de chez vous

Les + Lus