Meurtre d'Erwan Monterrosa à Rennes : 3 jeunes mis en examen et écroués

Trois jeunes écroués pour le meurtre d'Erwan Montessora
Trois jeunes hommes ont été mis en examen et écroués ce vendredi 17 mars dans l’enquête portant sur la mort d’Erwan Monterrosa. Le corps de cet étudiant de 18ans avait été découvert le 13 janvier, flottant sur la Vilaine à Saint- Malo-de-Phily. La victime avait été égorgée. Intervenants : Gilles Soulie, directeur de la DIPJ de Rennes - Nicolas Jacquet Procureur de la République de Rennes - Reportage : Gilles Le Morvan - Christophe Rousseau

Deux jeunes hommes ont été mis en examen pour "assassinat", ce vendredi à Rennes, un autre pour "recel de cadavre", suite au meurtre d’Erwan Monterrosa en décembre dernier à Saint-Jacques-de-la-Lande. Ils sont originaires de Bain-de-Bretagne (35).

Par S.Salliou

Deux jeunes de 18 et 19 ans, Kylian et Lucas ont été mis en examen pour "assassinat" et "infraction à la législation sur les stupéfiants". Ils ont été écroués ce vendredi après-midi, après avoir été entendus par un juge d'instruction. Le troisième homme, Samuel, âgé de 22 ans a aussi été écroué. Il a été mis en examen pour "destruction et modifications des preuves d'un crime et pour recel de cadavres" et également pour "infraction à la législation sur les stupéfiants".

Quatre autres personnes avaient été interpellées en début de semaine, elles ont toutes été remises en liberté

Pourquoi un tel déchaînement de violence?

Ces jeunes âgés de 18 et 19 ans étaient sans aucun antécédent judiciaire.  Ils sont soupçonnés d'avoir tué Erwan Monterrosa, le 28 décembre dernier, à Saint-Jacques-de-la-Lande. Mais de larges zones d'ombre planent toujours autour du meurtre de ce jeune âgé de 18 ans.

Lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi matin, Nicolas Jacquet, le procureur de la République de Rennes a expliqué que deux hommes étaient soupçonnés d'être directement impliqués dans le meurtre d’Erwan Monterrosa, 18 ans. L'un prénommé Lucas est âgé de 18 ans, il était mineur au moment des faits et était scolarisé en IUTL'autre prénommé Kylian, est âgé de 19 ans, il venait d'arrêter ses études en Bac pro commerce. Il est locataire d’un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble à Saint-Jacques-de-la-Lande. C’est là où le crime a eu lieu, le 28 décembre 2016, dans la soirée.
Une rose a été déposée devant l'appartement où a été tué Erwan Monterrosa le 28 décembre à St Jacques-de-la-Lande / © G.Le Morvan
Une rose a été déposée devant l'appartement où a été tué Erwan Monterrosa le 28 décembre à St Jacques-de-la-Lande / © G.Le Morvan

Que s'est-il passé le soir du 28 décembre?

Ce soir-là, Erwan Monterrosa est invité à se rendre dans l'appartement de Kylian où les deux garçons l’attendent. Il vient livrer 300 grammes de cannabis. Une dispute aurait alors éclaté à propos d’une dette de stupéfiants, estimée à 3000 euros, selon le procureur de la République de Rennes.
Le ton serait monté et les coups auraient redoublé rapidement. Kylian aurait frappé la victime avec un poing américain. Lucas, qui a gardé le silence pendant sa garde à vue, aurait ensuite porté un coup, avec son propre couteau, à la gorge du jeune Erwan. Le procureur a indiqué que ce couteau a d'ailleurs été retrouvé au domicile de Lucas par les enquêteurs. Il évoque un déchaînement de violence.

"Ce qui est extrêmement marquant" dans cette affaire, c'est l'absence d'antécédents judiciaires chez ces jeunes "au regard de l'atrocité du passage à l'acte", a commenté le procureur, selon lequel les enquêteurs pensaient initialement trouver face à eux des délinquants aguerris.
Nicolas Jacquet proc de Rennes sur le meurtre d'Erwan Monterossa

Un troisième jeune pour se débarrasser du corps

Tous les deux auraient ensuite emballé le corps dans plusieurs sacs poubelles et un rideau rouge, le même type de rideau de salle de bain qui a ensuite été retrouvé au domicile de Kylian, d'après le procureur. Le corps d'Erwan Monterrosa aurait ensuite été placé dans un gros bidon blanc sur les lieux du crime. Un troisième homme, Samuel, âgé de 22 ans, aurait alors été appelé en renfort pour nettoyer l'appartement et aider à transporter le corps de la victime, jusqu'à la Vilaine. 
Le bidon a été retrouvé, le 13 janvier, près d’une écluse à Saint-Malo-de-Phily, au sud de Rennes.

Traces ADN sur les liens

Des traces d'ADN des jeunes hommes soupçonnés, ont été retrouvés au niveau du rideau rouge enveloppant le corps de la victime et autour de cordelettes entourant le corps et le couvercle du bidon. Des traces de sang ont ausi été révélées grâce au Blue star dans l'appartement de Saint-Jacques de la Lande.

A lire aussi

Sur le même sujet

Trois jeunes écroués pour le meurtre d'Erwan Montessora

Près de chez vous

Les + Lus