Rennes : des travailleurs indépendants ont bloqué le siège du RSI

Feux de palettes devant le RSI Bretagne à Rennes / © B. Van Wassenhove
Feux de palettes devant le RSI Bretagne à Rennes / © B. Van Wassenhove

Une quinzaine de travailleurs indépendants a bloqué l'entrée du RSI (Régime social des indépendants) Bretagne à Rennes. Ils dénonçaient une nouvelle fois les difficultés rencontrées pour leur indemnisations, amenant certains des leurs à des situations financières très délicates.

Par Thierry Peigné

Les palettes ont brûlé plusieurs heures ce lundi sur le parking du RSI Bretagne. Ces feux de la colère ont été allumés par une quinzaine de patrons ou artisans, membres du Collectif des indépendants de France. Une nouvelle fois ils voulaient manifester leur mécontentement sur la gestion de leurs cotisations et de leurs indemnités de leur caisse d'assurances maladie.
Manifestation devant le RSI Bretagne à Rennes / © G. Le Morvan
Manifestation devant le RSI Bretagne à Rennes / © G. Le Morvan

Des situations plus que difficiles

Issue de la fusion de plusieurs caisses, le RSI est montré du doigt par les travailleurs indépendants pour sa gestion et "son désordre administratif comptable". Les dysfonctionnements pour le règlement des indemnisations suite aux maladies, accidents ou encore arrêts de travail sont omniprésents. 
Les indépendants manifestent contre le RSI
Jean-Pierre Doméon, membre du collectif des indépendants de France , en attente d'un règlement d'invalidité depuis 2010

L'intervention du gouvernement demandée

Les indépendants demande plus de clarté sur les sommes des cotisations qu'ils payent, certaines étant incompréhensibles et parfois exorbitantes. Ils les contestent allant jusqu'au conflit judiciaire avec leur caisse. Des situations qui mettent certains des patrons en grande difficulté financière.

Des situations très difficiles de certains indépendants
Jean-Pierre Doméon, membre du collectif des indépendants de France , en attente d'un règlement d'invalidité depuis 2010

Les indépendants exigent un moratoire et estiment que les pouvoirs publics ne prennent pas suffisamment en compte les problèmes rencontrés, lui demandant de revoir le système mis en place. Une délégation de manifestants a été reçue par le directeur du RSI Bretagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Invasion de dendroctones dans la forêt de Loudéac.

Actualités locales

Les + Lus