Les mots-clés du festival Etonnants Voyageurs

Le visuel de cette édition 2014
Le visuel de cette édition 2014

Le festival du livre et du film des Etonnants Voyageurs de Saint-Malo, c’est la rencontre entre des auteurs et le public. Au menu, le monde, rien que ça, dans tous ses états, et ses Etats. Cette année, le Brésil et la Chine sont les invités d’honneur.

Par Stéphane Grammont

Plus de 300 invités représentant 40 pays : Saint-Malo sera le centre d’un « nouveau monde » à explorer, sous toutes ses facettes. Pour s’y retrouver, voici 5 mots-clés à retenir pour cette édition 2014.


#Brésil

C’est l’un des deux pays invités, coupe du monde oblige. Le Brésil est le pays du football, et la littérature n’y est pas non plus insensible. « Il y aura des rencontres avec des écrivains fous de foot » explique Michel Le Bris, « car foot et littérature vont très bien ensemble ».

Et puisque le festival des Etonnants Voyageurs est aussi un festival de cinéma, Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders présenteront en avant-première Le sel de la terre, un portrait du photographe Sebastiao Salgado.


#PrintempsArabe

L’édition du festival à Rabat et Salé a montré comment la littérature des pays Arabes était, elle aussi, en pleine effervescence. A Saint-Malo, le festival proposera de découvrir notamment la jeune littérature marocaine, « vivante, diversifiée, audacieuse » .


#Guerre

Demain, la guerre ? C’est la question que se pose cet année Michel le bris, en écho aux commémorations de la « grande guerre de 14-18. « Je suis étonné de ces commémorations hors-sol, hors le temps » explique-t-il, « qui fait se terminer la grande guerre en 1918, alors qu’elle s’est prolongée avec les guerres russo-polonaises, russo-grecques, en Extrême-Orient. C’est la première mondialisation ».

C’est l’étape malouine de la World Alliance, qui de festivals en festivals organise des débats autour du thème de la guerre avec des écrivains tels que Sorj Chalandon, Didier Daeninckx, Jean Hatzfeld…


#Chine

La Chine est le deuxième « invité d’honneur », dans le cadre de la manifestation France-Chine 50. « On présentera une génération nouvelle d’écrivains Chinois » détaille Michel Le Bris, « ils viennent des grandes villes, et n’ont pas leur langue dans leur poche sur la situation dans leur pays ».

Exemple, l’auteur de polar Qiu Xiaolong et son inspecteur Chen, qui « traque les soubresauts de la société chinoise » cruelle et corrompue  ; Ou Chan Chen, qui imagine un « empire communiste chinois 2.0 »  régnant sur toute l’Asie.


#presse

Outil indispensable pour « dire le monde », la presse est en crise. Le journal Libération, créé pour « dire le nouveau », est au bord de l’implosion. « Etonnants Voyageurs est né de la même urgence » de poser sur le monde naissant un regard sans grille de lecture ou idéologique.

Le festival se posera la question ce paradoxe entre le besoin d’informations dans notre monde en pleine mutation, et la crise de cette information. Et par conséquent, vers quelles nouvelles écritures se dirige-t-on ?

Sur le même sujet

Le Breton, Warren Barguil remporte dans l'Izoard la 18e étape du Tour de France

Près de chez vous

Les + Lus