Les pistolets du corsaire Robert Surcouf dérobés au musée de Saint-Malo

La statue de Robert Surcouf à Saint-Malo / © BENELUXPIX/MAXPPP
La statue de Robert Surcouf à Saint-Malo / © BENELUXPIX/MAXPPP

Deux objets antiques ont été volés au musée de Saint-Malo où ils étaient exposés. Il s'agit de pistolets originaux ayant appartenu au corsaire Robert Surcouf. Une enquête de police est en cours.

Par Jeanne Travers

Mauvaise surprise pour le personnel du musée de Saint-Malo. Dimanche 17 septembre, en plein week-end des Journées européennes du patrimoine, ils ont constaté la disparition de deux objets antiques : les pistolets du célèbre corsaire malouin, Robert Surcouf, d'une valeur estimée entre 8 000 et 10 000 euros pièce.

Selon la police, aucune infraction n'aurait été constatée à l'extérieur du bâtiment. Vraisemblablement, le vol aurait été opéré pendant les heures d'ouverture du musée, où l'afflucence était particulièrement forte.

"Ce sont des objets d'une valeur historique inestimable", regrette Marilyn Bourquin, directrice adjointe des services à la Ville de Saint-Malo. "C'est un manque pour le musée. On espère qu'ils retrouveront leur place !"

Parmi les effets de Robert Surcouf exposés au musée, seuls les pistolets ont été dérobés. Ces deux objets antiques sont des originaux, datant de 1825. Le vol intervient quelques mois après la disparition du sabre de la statue de Robert Surcouf.

Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances, procédés et auteur(s) du vol. Une plainte a également été déposée auprès de la police de Saint-Malo. Mme Bourquin a indiqué que "les mesures de sécurité vont être renforcées au musée".

Sur le même sujet

Les cafés Coic rachetés par Cozigou

Près de chez vous

Les + Lus