Jean-Yves Le Drian annonce qu'il va quitter la présidence de la Région Bretagne

Jean-Yves Le Drian à Quistinic (56) le 28/04/2017 / © AFP - F. Tanneau
Jean-Yves Le Drian à Quistinic (56) le 28/04/2017 / © AFP - F. Tanneau

Jean-Yves Le Drian, a annoncé samedi 20 mai lors de l'inauguration de la nouvelle gare à Lorient son prochain départ de la présidence de la région Bretagne. 

Par Sylvaine Salliou

"C’est très vraisemblablement ma dernière inauguration comme président de la région Bretagne. Car dans peu de temps, je serai amené à quitter mes fonctions." Le nouveau chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a annoncé samedi 20 mai au soir à Lorient son prochain départ de la présidence de la région Bretagne. Il s'est exprimé lors de l’inauguration de la nouvelle gare de Lorient, sa ville natale dont il a été maire et député pendant de longues années.

"Comme vous le savez, le président de la République a voulu me confier une mission importante au service de la France et de la place de la France en Europe et dans le monde. Cette lourde responsabilité, qui s’inscrit dans le prolongement de ma mission antérieure de ministre de la défense, ne me permettra plus de mener correctement mon mandat à la tête de la Bretagne. Je vais passer la main."

Dans quelques jours

"Dans quelques jours, la majorité régionale se réunira et je réunirai pour ma part mes vice-présidents afin de déterminer le calendrier et le processus de ma succession. Je serai amené à m’exprimer plus longuement à ce moment-là", a-t-il ajouté.

Jean Yves Le Drian annonce qu'il va quitter la présidence de la Bretagne
Reportage d'A.Masteau et D.Lefèvre


Une demande de l’Elysée

L’Elysée avait souligné mercredi que le premier ministre Edouard Philippe ainsi que les ministres Jean-Yves Le Drian et François Bayrou (justice) devraient démissionner "sous un mois" des exécutifs locaux qu’ils dirigeaient jusqu’alors. Le chef du gouvernement a annoncé samedi qu’il quittait son fauteuil de maire du Havre qu’il occupait depuis 2010.

La fin de l'exception Le Drian

Jean-Yves Le Drian, qui avait ravi la Bretagne à la droite en 2004, est président de la région depuis cette date, sauf entre 2012 -au moment où il est devenu ministre
de la Défense- et fin 2015, date des  dernières élections régionales. Durant ces trois années, la présidence de région était assurée par Pierrick Massiot, précédemment
premier vice-président. 

Pendant les cinq ans du mandat de François Hollande, durant lequel il occupait les fonctions de ministre de la défense, M. Le Drian avait également conservé la présidence de région, en dérogeant à la charte déontologique du gouvernement. Il avait alors notamment promis lors des dernières régionales, fin 2015, de se consacrer à court terme exclusivement à la région.

Réactions dans la région de l'opposition

Le conseiller régional FN, Emeric Salmon craint que Jean-Yves Le Drian continue de diriger la Bretagne "en sous-main".
 
Réaction d'Emeric Salmon (FN) suite à l'annonce du départ de Le Drian
Interview par G.Le Morvan et B.Van Wassenhove
De son côté, Delphine David, conseillère régionale (groupe Droite et Centre de Bretagne) et maire de Montfort sur Meu (35) parle d'une "bonne chose". Elle regrettait les absences trop fréquentes de Jean-Yves Le Drian et le calendrier des cessions du Conseil régional "souvent calées" en fonction de l'emploi du temps du ministre de la défense qu'il était jusqu'alors.

Réaction de Delphine David conseillère régionale (groupe Droite et Centre de Bretagne)
Interview de G.Le Morvan et de B.Van Wassenhove



A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Socavol est placé en redressement judiciaire

Près de chez vous

Les + Lus