Le marché au porc breton : cotation à 1,389€ le kg

La cotation au marché du porc breton (MPB), suspendue depuis 8 jours, a repris exceptionnellement ce mardi. Le prix s'est établit à 1,389€ le kg. 1/3 des porcs sont invendus. La Cooperl et Bigard, les deux principaux acheteurs à l'origine de la crise de la semaine passée, étaient absents.

Cotation au marché du porc breton à Plérin (22)
Cotation au marché du porc breton à Plérin (22) © C. Bazille
La séance de cotation a duré plus de 2h30 et s'est terminée par un prix moyen d'achat de 1,389€ le kg, soit 1 centime de moins que les 1,40€ réclamés par les éleveurs, prix convenu par le gouvernement en juin dernier avec les acteurs de la filière porcine.

49.389 cochons avaient été mis en vente. 15.748 n'ont pas trouvé preneur, soit un peu moins d'un tiers, ce qui correspond au volume d'achat habituel de la Cooperl et Bigard. 

La séance de cotation avait débuté à 12h20 avec quatre acheteurs. Le "prix d'arrêt", prix plancher en dessous duquel les ventes ne descendent pas, était fixé à 1,371€ le kg. La cotation dégressive avait débuté au prix de 1,419€ le kg.

"Il reste 16.000 cochons invendus (...) nous allons les affecter à Bigard et la Cooperl" et à leurs quotas, "comme les règles du marché nous l'imposent", a expliqué le président du MPB Daniel Picart. Ces 16.000 porcs invendus viendront alourdir le marché de jeudi prochain.
durée de la vidéo: 01 min 35
Retour de la cotation au marché du porc breton

Plainte contre la Cooperl et Bigard ?

Ce matin avant l'ouverture de la cotation, Daniel Picart, le président du marché de Plérin, avait réuni les éleveurs présents pour rendre compte de la table ronde ministérielle de la veille. A l'issue de cette entrevue, il a déclaré "Bigard et la Cooperl seront à nouveau absents. C'est une très grande faute de leur part car ils ont signé la convention de marché et  ils ont un contrat moral avec les éleveurs". Un conseil d'administration du MPB est convoqué jeudi matin "pour décider ou pas de les poursuivre", a précisé Daniel Picart.

La Cooperl a rencontré le ministre

La direction de la Cooperl était reçue mardi après-midi au ministère de l'Agriculture et celle de Bigard mercredi. A la sortie de la rencontre avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, Patrice Drillet, le président de la Cooperl a déclaré "Nous ne reviendrons pas tant que des discussions au marché n'auront pas eu lieu et qu'on ne sera pas tombés d'accord. Mais je ne désespère pas".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agro-alimentaire agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter