Législatives en Bretagne : tout ce qu'il faut savoir avant le second tour

Législatives : vers un taux d'abstention record / © AFP
Législatives : vers un taux d'abstention record / © AFP

La République En Marche a "siphonné" les voix du PS en Bretagne. Là où le PS avait quasiment réalisé un grand chelem en 2012, la majorité présidentielle est en tête dans une immense majorité des 27 circonscriptions. Le taux de participation est de 55,7%. C’est moins qu’en 2012 et 2007.

Par Stéphane Grammont

C'est un carton plein, ou quasi, pour les candidats de La République en Marche (LREM) d'Emmanuel Macron en Bretagne. Si l'on compare la couleur des ciconscriptions au soir du premier tour avec celle des précédentes élections législatives, c'est flagrant.
 


Dans le Finistère


La République en Marche est en tête dans les 8 circonscriptions du Finistère, ou des députés socialistes qui ne se représentaient pas rendaient la succession incertaine.

Parmi les candidats, Richard Ferrand, ministre de la cohésion des territoires, qui n’a pas pâti de l’affaire immobilière qui le poursuit depuis plusieurs semaines.

Un autre ténor, du parti socialiste, est cette fois en difficulté : il s’agit de Jean-Jacques Urvoas, en ballotage défavorable à Quimper (1è).

Comme ailleurs dans la région, il y a parmi les candidats LREM des nouvelles têtes, comme Sandrine Le Feur, 26 ans, en ballottage favorable à Morlaix (4è), ou Graziella Melchior à Landivisiau (5è).
 

Dans le Morbihan


Pas moins de trois députés sortants, ex-socialistes, ont été investis par La République en Marche : Hervé Pellois, Gwendall Rouillard et Paul Molac.

Le premier tour des élections législatives leur a à tous les trois souri, puisqu’ils arrivent chacun en tête.

Paul Molac a été élu dès le 1er tour, tandis que Gwendall Rouillard à Lorient (5è) totalise 42,7% des suffrages, et Hervé Pellois compte également une avance confortable avec 44,4 % des suffrages.

Il y a un duel féminin à Pontivy entre Nicole le Peilh (LREM) et Marie-Madeleine Dore-Lucas (FI).

À Auray (2è), c’est un "militant" d’En Marche, le skipper Jimmy Pahun, qui a une légère avance sur le député sortant LR Philippe Le Ray.
 


En Ille-et-Vilaine


C’est la bérézina du parti socialiste dans les huit circonscriptions d'Ille-et-Vilaine, où seul François André est parvenu à se maintenir au second tour, sur la 3e circonscription, avec 46,78%, sans candidats LREM en face de lui.

C'est dans la métropole rennaise que la République en marche a le mieux surfé sur la vague de la présidentielle.

Jamais élu auparavant, Florian Bachelier, un avocat d'affaires de 38 ans, a recueilli près de 41% des voix, laminant son rival socialiste, Emmanuel Couet. Il affrontera une candidate de la France Insoumise, Enora Le Pape, 34 ans, titulaire d'un master de droit et aujourd'hui sans emploi.

Autre exception à cette déferlante de LREM, Thierry Benoît (UDI) est en tête à Fougère (6è) au soir du premier tour. Il sera face à Nolwenn Vahé (LREM).

À Vitré, Isabelle Le Callennec, vide-présidente de LR, est en ballottage défavorable face à Christine Cloarec (LREM).

À Saint-Malo, le duel s'annonce serré entre Valérie Fribole (LREM) et Gilles Lurton (LR).
 

Dans les Côtes d'Armor

Alors qu'en 2012 les candidats du Parti socialiste avaient été élus dans quatre des cinq circonscriptions des Côtes-d'Armor, le premier tour de ces élections législatives 2017 est marqué par la déferlante LREM.

Aucun des candidats PS n’a réussi a être en tête au 1er tour, alors que Michel Lesage à Saint-Brieuc (1è) et Annie Le Houérou à Guingamp (4è) réussissent malgré tout à se qualifier de peu pour le second tour.

La députée sortante de Dinan, Viviane Le Dissez, a quant à elle été battue dès le premier tour.

Les candidats de la République en Marche ! sont arrivés en tête dans quatre des cinq circonscriptions des Côtes-d'Armor :

Seul Marc Le Fur a résisté à la déferlante la République en Marche ! Installé depuis 2002 au poste de député de la circonscription de Loudéac, le candidat Les Républicains (38,5%) a devancé d'une courte tête le candidat LREM Olivier Allain (37,3%).
 







 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Les supporters de Rennes ont tenté d'envahir la pelouse du Stade Rennais

Près de chez vous

Les + Lus