Législatives : Richard Ferrand en tête au 1er tour dans la circonscription de Carhaix-Châteaulin

Richard Ferrand serait impliqué dans une deuxième affaire immobilière selon Médiapart. / © MaxPPP
Richard Ferrand serait impliqué dans une deuxième affaire immobilière selon Médiapart. / © MaxPPP

Fragilisé par une affaire immobilière, Richard Ferrand, candidat de la République en Marche !, est malgré tout qualifié pour le second tour des élections législatives dans la circonscription de Carhaix-Châteaulin. Il arrive même largement en tête des suffrages.

Par LH

Les résultats du premier tour des élections législatives dans la 6ème circonscription du Finistère, celle de Carhaix-Châteaulin, étaient particulièrement attendus ce dimanche. Bien au-delà de la région Bretagne. Et ce, en raison de la présence de Richard Ferrand, récemment fragilisé par une affaire immobilière. 

Élu député en 2012 sous l'étiquette du Parti socialiste, Richard Ferrand était opposé à 13 autres candidats.

Investi par la République en Marche ! lors de ces élections législatives 2017, le député sortant est arrivé en tête des suffrages (33,93%) devant la maire Les Républicains de Châteaulin Gaëlle Nicolas (18,10%) et le maire régionaliste de Carhaix, Christian Troadec (13,88%).
© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Évoquant une "première étape réjouissante", le député sortant a fait une brève déclaration devant sa permanence à Châteaulin: "Je constate que les Finistériennes et les Finistériens m'ont réitéré leur confiance à hauteur de presque 34%, que dans toutes les grandes communes comme dans les plus petites il y a eu l'expression de cette confiance. Les Finistériennes et les Finistériens ont jugé, ils me connaissent", a-t-il déclaré.
Législatives : la réaction de Richard Ferrand après le premier tour

Richard Ferrand est donc qualifié pour le second tour, avec l'étiquette de favori. "L'affaire" dans laquelle il est impliqué ne semble pas lui avoir tant porté préjudice. 

Le ministre de la Cohésion des territoires est décrié depuis quelques semaines, notamment par ses opposants politiques, suite aux révélations du Canard Enchaîné du 24 mai. 

Richard Ferrand est soupçonné d'avoir favorisé sa compagne en 2011 dans une opération immobilière alors qu'il était directeur des Mutuelles de Bretagne. Une enquête préliminaire a été ouverte à son encontre par le parquet de Brest début juin. 

Richard Ferrand devra confirmer sa large avance du premier tour au second tour. En cas de défaite, le candidat de la République en Marche ! devra quitter son poste de ministre de la Cohésion des territoires comme l'a annoncé l'Élysée. 

Résultats du premier tour des élections législatives dans le Finistère

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus