Gare de Lorient : l'inauguration à 100 000 euros fait polémique

Gare de Lorient : l'inauguration à 100 000 euros fait polémique
Les travaux de la nouvelle gare de Lorient ne sont pas encore finis qu'une polémique a déjà éclaté. En cause : le coût des deux jours d'inauguration, de 100 000 euros, assumé par Lorient Agglomération mais mal accepté par les élus de l'opposition.

Les travaux de la nouvelle gare de Lorient ne sont pas encore finis qu'une polémique a déjà éclaté. En cause : le coût des deux jours d'inauguration, de 100 000 euros, assumé par Lorient Agglomération mais mal accepté par certains élus de l'opposition.

Par Baptiste Galmiche

"Ça me choque beaucoup !" La nouvelle a du mal à passer pour les Lorientais : l'Agglomération a prévu une enveloppe de 100 000 euros pour l'inauguration de la nouvelle gare, les 17 et 20 mai prochains. "Alors que certains gagnent à peine le SMIC", s'indigne une Lorientaise, devant la gare.

Certains élus sont également montés au créneau. "Le budget est bien trop élevé par rapport aux circonstances actuelles. Ça aurait mérité davantage de sobriété", affirme Fabrice Loher, conseiller communautaire (Union de la droite et du centre) à Lorient Agglomération, tout en rappelant qu'il est "pour" cette nouvelle gare.

Même avis de l'autre côté de l'échiquier politique. Delphine Alexandre, conseillère communautaire (Front de Gauche) à Lorient Agglomération, renchérit : "Dans une période de restriction budgétraire où les services à la population sont amputés de toute part, c'est indécent et inadmissible !" L'élue souligne également que le budget aurait pu être alloué de manière différente : "Réparer un portail dans une école, c'était quelque chose d'indispensable. [...] De même, le Bibliobus [activité culturelle pour les enfants] a été supprimé, se plaint-elle. Ces 100 000 euros auraient pu servir à cela !"

"Une étape importante dans la vie de notre ville"


Norbert Métairie, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération, défend cette enveloppe. "C'est l'événement qui va marquer une étape importante dans la vie de notre ville et de notre agglomération, dans leur attractivité, affirme-t-il. On est quand même dans un champ qui reste dans le domaine du raisonnable." Lorient Agglomération précise que cette somme était prévue dans l'enveloppe de départ de 58 millions d'euros.


Mais ce coût est-il justifié ? Oui, répond l'Agglomération qui affirme que "la quasi-totalité des sommes engagées le sera uniquement à destination du grand public et des usagers de ce nouvel équipement." Au programme de ces deux journées : des groupes musicaux, des fanfares, des comédiens, une distribution de cafés, mais aussi un volet lié à "l’accompagnement des usagers dans le fonctionnement de ce nouvel équipement : accès aux quais, utilisation de la passerelle, nouveaux cheminements vers les taxis, les gares de transport urbain et interurbain, etc."

Norbert Métairie précise par ailleurs que cet événement va permettre "une centaine d'embauches au total sur les deux jours", ce qui ne suffit pas à convaincre Delphine Alexandre du Front de Gauche. "Ce n'est que pour deux jours", conclut-elle.

Sur le même sujet

Le Breton, Warren Barguil remporte dans l'Izoard la 18e étape du Tour de France

Près de chez vous

Les + Lus