Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Homme tombé du 3ème étage à Lorient : l'autopsie n'a révélé aucune trace d'intervention d'un tiers

L'autopsie réalisée sur le corps de l'homme décédé après être tombé du troisième étage d'un immeuble de Lorient n'a révélé aucune trace susceptible de soupçonner l'intervention d'un tiers a-t-on appris auprès du parquet de Lorient. 

Par LH

Un jeune homme de 22 ans a trouvé la mort le 17 avril dernier en tombant du troisième étage d'un immeuble à Lorient

L'autopsie du corps de la victime, réalisée le 19 avril, "n'a révélé aucune lésion de défense, ni trace de prise susceptible de faire soupçonner l'intervention d'un tiers avant le décès" a indiqué le parquet de Lorient.

Un autocollant à l'origine de la chute ?

Selon les éléments de l'enquête, cinq personnes âgées d'une vingtaine d'années participaient à un week-end festif à Lorient, débuté le 15 avril. Ils se seraient tous couchés entre 5h et 6h du matin le 17 avril, à l'exception de la victime. 

Cette dernière "serait restée éveillée, probablement pour fumer une cigarette en s'asseyant sur le rebord de la fenêtre, les jambes dans le vide. Il n'est pas exclu que la victime se soit également penchée dans le vide, encore plus dangereusement, pour apposer, sur le pan de toiture situé sous la fenêtre, un autocollant retrouvé à cet endroit par les enquêteurs" a précisé le parquet de Lorient. Un autocollant qu'aucune des quatre autres personnes qui se trouvaient dans l'appartement ne se souvient avoir collé.

Des relevés effectués pour comparaisons dactyloscopiques pourraient permettre de confirmer cette hypothèse. Des prélèvements ont également été effectués sur le corps de la victime aux fins d'analyses toxicologiques.


Sur le même sujet

"Fous de danse" Brest

Près de chez vous

Les + Lus