publicité

Le 3ème RIMA fête ses 50 ans à Vannes

Le 3ième Régiment d'Infanterie de Marine s'est installé à Vannes en 1963. Retour sur ces 50 années d'histoire. 

  • Par Géraldine Lassalle
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Bretagne

© France 3 Bretagne

Le 3ième RIMA fête ce week end ses 50 ans à Vannes. Rappelons qu'il a été créé en 1831 et qu'il était auparavant basé à Rochefort.
Il rassemble aujourd'hui un peu plus de 1200 hommes et femmes. Il a été engagé dans toutes les grandes opérations militaires a l'étranger qui ont jalonné ces 50 dernières années: Guerre du Golfe, Somalie, Rwanda, Balkans, Afghanistan.  200 marsouins sont encore actuellement déployés au Mali et en Centrafrique. 

Retour sur 50 ans d'histoire : 

Le 3ième RIMA fête ses 50 ans à Vannes

Le 3ème Régiment d'Infanterie de Marine s'est installé à Vannes en 1963. Retour sur ces 50 années d'histoire.


Le goût de l'aventure, l'esprit de corps, c'est ce qui pousse ces hommes et ces femmes à s'engager au 3ième RIMA mais il y a le revers de la médaille, les 10 hommes morts au combat en Afrique, en ex-Yougoslavie et surtout en Afghanistan où 5 jeunes militaires ont trouvé la mort. Mais le "Grand Trois" reste fidèle à sa devise: "Debout les Morts".
Deux cents militaires fêteront le cinquantenaire de leur régiment loin de Vannes, au Mali et en Centrafrique. D'autres espèrent partir des l'automne.

Les festivités à Vannes, le reportage de Karine Cevaër et Frédérique Huet: 

Vannes: les festivités au 3ième RIMA

Une prise d'armes a eu lieu à l'occasion des 50 ans du régiment. Les Vannetais étaient présents.


  • Ils décident de devenir réservistes pour protéger leur pays

    Ils ont entre 17 et 30 ans et souhaitent s’engager pour leur pays. Ils ont suivi leur formation pour devenir réserviste au 11ème régiment d'artillerie marine de Saint-Aubin du Cormier (35). On compte actuellement 26 000 réservistes en France.

    Mis à jour le 12/08/2016
  • Vannes 3e RIMA : 350 soldats s'entraînent à domicile

    Vous les avez peut-être croisés sur les routes morbihannaises, de nombreux militaires en tenue de combat, et leurs blindés, et vous vous êtes peut-être demandé ce qui pouvait bien se passer, quelle pouvait être la cause d’un tel déploiement armé.

    Mis à jour le 26/05/2016
  • Mort d'un élève officier de St Cyr : le suicide confirmé

    Michael Lavocat était en dernière année à l'École militaire de Saint-Cyr à Coëtquidan. Le 9 février dernier il est retrouvé mort avec son arme de service près de lui. Une enquête avait alors été ouverte. Le parquet vient de classer l'affaire sans suite confirmant la thèse du suicide

    Mis à jour le 19/05/2016

L'actu de votre région en vidéo

Hubert Journel, médecin lanceur d'alerte sur la Dépakine

Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes, fait partie des médecins qui dès les années 80 ont alerté sur la Dépakine. Avec des collègues du centre "anomalies du développement", il suit 128 femmes ayant pris ce médicament pendant leur grossesses. Le constat est alarmant. Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes Reportage du 11 août 2016

Reportage : M. Thiébaut - N. Dalaudier

les + lus
les + partagés