Morlaix : une usine de 6 000 m² à vendre sur le Bon Coin

Une des photos de l'annonce de l'ancienne entreprise de chorizo à vendre sur Le Bon Coin / © CESCO-affaires-avendre.com
Une des photos de l'annonce de l'ancienne entreprise de chorizo à vendre sur Le Bon Coin / © CESCO-affaires-avendre.com

Il n'est pas rare de voir des annonces qui interpellent sur le site de petites annonces en ligne Le Bon Coin. Celle qui met en vente l'ancienne usine de chorizo Géo à Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix (Finistère), en fait partie.

Par Thierry Peigné

Le Bon Coin, le "leader des sites d'annonces gratuites en France" comme il se définit, regorge d'annonces insolites qui régulièrement défraient la chronique.

En ce moment, une annonce se fait remarquer en Bretagne : "USINE vide à vendre Morlaix". Elle concerne la vente de l'ancienne usine de production de chorizo Géo située dans la zone industrielle de Kériven à Saint-Martin-des-Champs.

Annonce de mise en vente de l'ancienne entreprise de chorizo près de Morlaix sur Le Bon Coin  / © capture écran leboncoin.fr
Annonce de mise en vente de l'ancienne entreprise de chorizo près de Morlaix sur Le Bon Coin / © capture écran leboncoin.fr


En vente depuis le début de l'année

L'usine mise en vente appartient au groupe Financière Turenne Lafayette. L'entreprise a fermé ses portes en avril 2016, date à laquelle 25 salariés y travaillaient encore alors que l'entreprise avait compté jusqu'à 120 employés.

Le cabinet CESCO, qui a déposé l'annonce, a eu un mandat exclusif de vente à 2 M d'euros en octobre 2016. Après avoir déposé des panneaux aux abords de l'entreprise et avoir mis le bâtiment en vente dans leur propre réseau, CESCO a déposé une première annonce sur Le Bon Coin en début d'année, "une annonce discrète, sans trop de précision, sans photo et qui parlait de la vente d'un site indusriel à Morlaix".

L'annonce a été renouvelée à plusieurs reprises. Mais depuis la restructuration en cours de la maison mère Financière Turenne Lafayette (William Saurin, Madrandge), "il est urgent de vendre le site de Morlaix avant que la vente ne devienne très compliquée avec les procédures judiciaires inhérentes au passage du groupe Turenne sous la coupe d'autres sociétés." indique-t-on chez CESCO.

Les dernières annonces déposées sur Le Bon Coin sont donc beaucoup plus précises, mettant en avant les atouts des locaux vacants :
"- Bâtiment Agencé pour l'agroalimentaire (certifié IFS) 6000 m² (possibilité de transformation, peu de murs porteurs !)
- Espace administratif de 408m² (accueil, bureaux, salles de réunion, WC, vestiaires, douches, réfectoires, cuisine...)
- Stockage de 640m²
- Locaux technique de 455m²
- Grand parking
Le tout sur un terrain de plus de 22.000m²
AUCUN MUR PORTEURS !, possibilité de casser toutes les cloisons pour créer un très grands espace."


Une annonce déposée la semaine dernière indiquait même un montant de transaction à 600 000 €, "un prix affiché malencontreusement et retiré 3 heures plus tard", précise CESCO.

Un client sérieux pour le rachat

Le cabinet immobilier précise avoir régulièrement recours au site Le Bon Coin pour la vente de fonds de commerce mais qu'il est moins fréquent d'utiliser ce biais pour une usine de cette importance.

L'agence a reçu depuis des mois de multiples clients potentiels, intéressés par le site. Un client qui avait visité les locaux en début d'année pourrait "prochainement finaliser son projet d'achat". Il s'agirait d'un industriel finistérien dans l'agroalimentaire. Il serait dans une démarche de transfert d'usine, les locaux en vente étant plus grands que ceux dont il disposerait actuellement.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'attente dans les auto écoles d'Ille et Vilaine pour passer le permis

Près de chez vous

Les + Lus