Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Plus d'un Breton sur deux a ressenti de la colère suite à l'affaire Fillon

© MaxPPP
© MaxPPP

La Bretagne est la région où les habitants ont le plus ressenti de la colère vis-à-vis de François Fillon, après les révélations du Canard Enchaîné concernant les emplois de son épouse Pénélope Fillon et de ses enfants.

Par Lucas Hobé

50,3% des Bretons ont ressenti de la colère à la suite des révélations de l'affaire Fillon. La Bretagne est la seule région en France, où plus d'une personne sur deux a exprimé ce sentiment comme le révèle l'enquête réalisée par le Cevipof et l'Ipsos pour les antennes régionales de France 3. A l'échelle nationale, 47,1% de la population ont éprouvé de la colère.

Les Bretons sondés se sont également exprimés sur la question : "selon-vous François Fillon est-il victime d'un complot ?". Ils ont répondu à 77,2% non, tout comme la majorité des Français (76,5% au niveau national). 

Selon les résultats de cette enquête, la Bretagne apparaît donc comme la région la plus défavorable à François Fillon, candidat de la droite pour l'élection présidentielle. 

Lors d'une précédente étude de CEVIPOF et Ipsos concernant les intentions de vote des Bretons pour le premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon était crédité de 20,5% des voix en Bretagne (derrière Emmanuel Macron (27,5%) et Benoît Hamon (21%)). Un score plus important qu'au niveau national (18,5%)

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Saint-Malo : la démocratie au coeur du festival Étonnants voyageurs

Près de chez vous

Les + Lus