Que faire de son sapin après Noël ?

Votre conifère tout décoré devient encombrant dans votre salon ? Les boules et guirlandes ne sont plus d’actualité, ses épines commencent à tomber… Il est temps de se débarrasser de votre sapin de Noël. Où et comment ? Voici plusieurs solutions.

Par Valérie Chopin avec E.C

Pour commencer petit rappel et pas des moindres, l’abandon de sapin est interdit ! Vous risquez de vous faire enguirlander si vous déposez votre sapin sur le trottoir ou en forêt. Ce type de dépôt "clandestin" est illégal et passible d’une amende pouvant atteindre 150 euros. Mais des alternatives existent.

Première solution : le recycler

De nombreuses villes organisent des collectes de sapins de Noël. Les conifères sont ramassés par les services municipaux dans des points de collecte temporaires. Les conifères sont alors broyés et transformés pour être utilisés comme paillage ou compost. Il vous suffit de consulter le site de la mairie de votre ville pour connaître les modalités, comme à Rennes ou Brest

Recyclage des sapins au Relecq-Kerhuon
B. Gilbert, I. Frohberg, JM. Boceno, S. Secret / avec Pauline Bilcot, association Vert le Jardin

Notez que votre sapin peut aussi être déposé en déchetterie ou dans certains jardineries où il sera transformé en engrais !

Deuxième solution : le replanter

Ce n’est évidemment possible que si votre sapin a été acheté en motte ou en pot ! Un truc, pour savoir s’il peut prendre racine : secouez-le ! Si ses aiguilles ne tombent pas, il est prêt ! A une nuance quand même : attendez le redoux pour creuser votre trou. En attendant gardez votre conifère à l’extérieur, le pot protégé si besoin. Des vidéos expliquent comment bien s’y prendre.

Troisième solution : le transformer

Rien ne se perd, tout se recycle. Après avoir décoré votre intérieur, votre sapin peut aussi le chauffer ! Si vous avez une cheminée (première condition), il peut en effet servir de bois de chauffage. Veillez dans ce cas à le dépouiller de ses aiguilles (elles risquent de faire des étincelles) puis coupez-le en morceaux avant de le faire sécher, au moins un an. Cela suppose d’avoir de la place, du temps et pas trop froid, car soyons sincère le sapin ("mou" et résineux) n’est pas le plus efficace des bois de chauffage.


A lire aussi

Sur le même sujet

Lorient : Nouveau procédé de surgélation Qwehli

Près de chez vous

Les + Lus