Qui est Sabri Lamouchi, le nouvel entraîneur du Stade Rennais ?

© Karim Jaafar / AFP
© Karim Jaafar / AFP

C'est officiel : Sabri Lamouchi succède à Christian Gourcuff pour entraîner le Stade Rennais. Retour sur son parcours.

Par Baptiste Galmiche

C'est sans doute un très beau cadeau d'anniversaire que vient de faire le nouveau président du Stade Rennais, Olivier Létang, à Sabri Lamouchi. Pour ses 46 ans, jour pour jour, il est nommé entraîneur de l'équipe bretonne, et prend la suite de Christian Gourcuff jusqu'au 30 juin 2019, plus une année optionnelle. Il sera présenté à la presse ce jeudi 9 novembre à 12 h 30.

Sa carrièrede joueur commence en 1991 à l'Olympique Alès, où il reste trois saisons. Il rejoint ensuite l'AJ Auxerre (1994-1998), l'AS Monaco (1998-2000). Sa carrière se poursuit en Italie, au Parme AC (2000-2003), où il remporte la Coupe d'Italie, à l'Inter de Milan (2003-2004), puis au Genoa CFC (2005-2006). Il renoue avec la Ligue 1 française pour une saison, à l'Olympique de Marseille (2005-2006), où il atteint la finale de la Coupe de France. Sa carrière s'achève à l'étranger, au Qtar : une saison à l'Al Rayyan Club (2006-2007), puis à l'Umm Salal Club (2007-2008). Il finit sa carrière en 2009 à l'Al Kharitiyath SC.

Peu d'équipes entraînées


Sa carrière d'entraîneur commence en 2012 à la sélection nationale de Côte-d'Ivoire. Son bilan avec les Éléphants est mitigé. En 2013 d'abord, son équipe échoue en quarts de finale face au Nigéria (2-1), futur vainqueur de l'épreuve.

En 2014, son équipe est éliminée de la Coupe du Monde, au premier tour, face à la Grèce, malgré de nombreuses stars du football au sein de l'équipe. Il démissionne après cet échec. On lui a notamment reproché son manque d'expérience en tant qu'entraîneur. Abdoulaye Traoré Ben Badi, l’attaquant vedette des Eléphants vainqueurs de la CAN-1992, dira même que le "passage [de Lamouchi] est un gâchis. [...] Il n'a jamais eu cet esprit rassembleur qui pouvait motiver le groupe. Son inexpérience l'a disqualifié."

Mais certains relativisent ses échecs, le qualifiant de "souffre douleur", lui qui n'a jamais été accepté par les supporters locaux.

Lamouchi rejoint ensuite le Qatar pour entraîner l'El Jaish SC pendant deux saisons, avec un bilan cette fois positif : 17 victoires, trois nuls et six défaites. Son club se maintient en troisième position du classement, et termine 4e la saison suivante.

Sur le même sujet

Tour du monde de François Gabart : le skippeur a passé l'Equateur

Près de chez vous

Les + Lus