Henvic : Élodie ne trouve pas de logement étudiant à Paris en raison de son handicap

Élodie Le Saout cherche un logement adapté à Paris / © DR
Élodie Le Saout cherche un logement adapté à Paris / © DR

Élodie Le Saout a 21 ans. Elle ne sait pas encore si elle pourra poursuivre ses études en master à Sciences-Po Paris le mois prochain. Lourdement handicapée, la jeune fille, originaire d'Henvic (29) ne trouve pas de logement dans la capitale.

Par Sylvaine Salliou

"Si je ne trouve pas de logement à Paris, je ne pourrai pas continuer mes études". Élodie Le Saout se bat depuis plusieurs semaines pour trouver un logement adapté dans le VIIè arrondissement à Paris, depuis qu'elle sait qu'elle est prise en master "Politiques Publiques" à l'École d'Affaires Publiques à Sciences Po Paris. Mais, le handicap d'Elodie nécessite la présence d'une tierce personne 24h sur 24 à ses côtés et c'est là le problème. Elle a besoin d'un logement adapté qui pourrait aussi lui permettre d'héberger une auxiliaire de vie.

Pas de solution 


Depuis mi-avril, Élodie Le Saout a multiplié les démarches et les contacts auprès de la mission handicap du Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires (Crous), auprès de Sciences-Po, de la Cité internationale universitaire, de la Ville de Paris, du Conseil régional d'Ille de France, du secrétariat aux personnes handicapées... La mairie de Paris nous a confirmé qu'un courrier d'Elodie avait été réceptionné sans donner davantage d'informations pour le moment. Quant au Crous de Paris, il est fermé avant le week-end du 14 juillet, il se peut qu'une solution en externe soit cherchée. 

Élodie crie à l'injustice, elle se bat depuis plusieurs années pour mener à bien sa scolarité et "tout peut s'arrêter à cause d'un problème de logement", dit-elle. Cette année, elle l'a passée en Bretagne, en télétravail, en raison de sa santé et du refus du Conseil départemental de financer ses auxiliaires en dehors de l'Union européenne, car la 3ème année à Sciences Po doit se passer à l'étranger.

Cette première année de Master, elle aimerait qu'elle se déroule dans des conditions plus sereines. Mais le temps presse, dit-elle, les logements Crous sont en cours d'attribution et la rentrée approche....



Sur le même sujet

Aides au bio: les agriculteurs l'ont en Travert

Près de chez vous

Les + Lus