L'Union européenne n'a “pas d'opinion” sur l'utilisation du glyphosate

© Collection Watier/Maxppp
© Collection Watier/Maxppp

Ce jeudi, les représentants des 28 États membres de l'Union européenne étaient appelés à se prononcer sur le renouvellement de la licence du glyphosate pour 5 ans. Résultat du suffrage : "pas d'opinion". La décision est reportée à un comité d'appel, qui se tiendra fin novembre.

Par Jeanne Travers (avec AFP)

L'Europe piétine sur la question du glyphosate. Ce jeudi 9, les représentants des 28 États membres de l'Union européenne étaient appelés à se prononcer sur le renouvellement de la licence pour 5 ans de cet herbicide controversé, classé "cancérogène probable" par l'OMS.

Résultat du suffrage : "pas d'opinion". En effet, une majorité de pays (14) se sont prononcés en faveur de la proposition. Mais cela ne permet pas d'atteindre la pondération démographique (65% de la population), nécessaire à son adoption.


La France, poids lourd démographique de l'UE, s'était clairement prononcée contre. "La France est sur une position de 3 ans", avait indiqué le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot.


La décision repoussée à fin novembre


"Prenant en compte ses obligations légales et le fait que l'autorisation actuelle expire le 15 décembre, la Commission européenne va maintenant soumettre la proposition à un comité d'appel, fin novembre", précise l'UE dans un communiqué.

Dans la région Bretagne, le glyphosate reste l'un des pesticides les plus utilisés. En 2015, c'était même l'herbicide le plus vendu, avec 394 tonnes écoulées.





A lire aussi

Sur le même sujet

Réformes du gouvernement : manifestation à Rennes

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne