Fleury-les-Aubrais : 10ème édition de la Cheminance

A l'occasion du dixième anniversaire de la Cheminance, la municipalité de Fleury-les-Aubrais a souhaité faire peindre 9 fresques, chacune illustrant un thème d'une édition passée du festival. 

© France 3 Centre
Dans la lignée de 2011, la municipalité a souhaité recréer des fresques. Avec celle qui orne déjà le mur de la bibliothèque, elles deviendront par la suite un musée à ciel ouvert accessible à tous. 

Pour la deuxième fois, c'est Julien Malland, peintre Parisien qui a été le responsable artistique de cette 10 ème édition. C'est lui encore qui a contacté les autres artistes. Une rencontre, souvent un coup de coeur : Julien ne connaissait pas Natalia Rak. Aujourd'hui, il en est certain, il "retravaillera avec elle".

La Cheminance, ce n'est pas que des fresques, c'est aussi des spectacles, des conférences, des rencontres littéraires... sur le thème des maharadjas... à Bollywood. 

La Cheminance, du 2 au 7 avril. Renseignements : 02.38.83.09.51.
Les oeuvres seront inauguré dimanche 7 avril, à 14h30 sur le parking sud de la Passerelle, point de départ et d'arrivée du parcours des fresques.


durée de la vidéo: 01 min 41
Cheminance 2013

Où voir les oeuvres?

Breze Antenne jeunesse - rue Pablo-Picasso
Russ : Ecole Ferry - Côté quartier de la Bustière
Saner : Centre technique municipal - av. d'Oradour/Glane
Seth : Piscine des Jacobins - rue du Onze-Novembre
Kislow et Waone : Sur le mur de la SAUR.
Dem 189 : tunnel de l'Ardoise - côté RD 2020 (anciennement RN20)
Cekis : Salle Henri-Millet - Complexe sportif des Jacobins - rue du Onze-Novembre
Natalia Rak : Pôle social - rue Pablo-Picasso

Les artistes

Venus de France ou de l'étranger, rencontrés pour la première fois ou amis de longue date, les artistes ont répondu présent à la demande de Julien Malland. Qui sont-ils? Qu'ont-ils fait avant?



Saner (Mexique) : Graffeur et artiste en arts visuels, Saner est l'un des rares artistes mexicains de la nouvelle génération post graffiti à travailler à partir d'un concept récurrent. Son travail se construit à partir de l’élément du masque utilisé comme l’allégorie d’une identité ambiguë.


Waone et Kislow (Ukraine) : est un des précurseurs du graffiti en Europe de l’est. Originaire de Kiev en Ukraine, il fait évoluer son art à travers le collectif IK qu’il fonde en 1999 avec AEC (Aleksei Bordusov). Au départ, ces initiales correspondaient à Ingenuous Kids, un groupe de 11 amis qui pratiquaient le graffiti. Au fil des années, son style se détache petit à petit des codes traditionnels du graffiti pour se rapprocher du muralisme d’Amérique du Sud.
Ses peintures ont en commun un univers fantastique représentant l’imagerie des contes de fée, la magie, l’espace, le mysticisme, la science, la religion.


Mono Gonzales (Chili) : est le fondateur et pionnier du style graphique caractéristique de la “brigada Ramona Parra”, une “brigade” créée en réaction à la mort d’une jeune manifestante tuée par la police chilienne suite à une arrestation en 1946. “Mono” transmet son art partout dans le monde en créant des œuvres monumentales.


Dem189, (France) : alias Monster, pratique le graffiti et le street-art à Paris depuis 1991. Il est membre des crews LBD/PCF et 90DBC. Il a développé son style en transformant des lettres en personnages ou objets et vice versa
Son style se renouvelle sans cesse grâce à sa capacité à s'approprier diverses tendances et d'y apposer sa touche si particulière.


Russ (originaire d'Orléans-France) : est un artiste pluridisciplinaire français basé à Lyon. Infographiste spécialisé dans la 3D, la peinture et l’illustration qu’il pratique sur divers supports (toiles, murs, poupées russes, baskets, disques vinyles...) demeurent cependant ses activités principales. Les origines russes de l’artiste constituent le fil rouge de son travail où se mélangent architectures stylisées et personnages aux moustaches démesurées.

Source la municipalité de Fleury-les-Aubrais


Qui est Julien Malland, "Seth"?
Julien Malland dit “Seth”est né à Paris en 1972. Au milieu des années 90, alors qu’il poursuit des études artistiques à l'ENSAD et travaille de manière régulière dans la publicité, il commence à peindre les murs de Paris. Spécialisé dans la réalisation de personnages, il collabore à de nombreuses fresques aussi bien en France qu’à l’étranger.
Diplômé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il est avec Gautier Bischoff coauteur de «Kapital», livre français de graffiti le plus vendu jusqu’à aujourd’hui.
En 2003, il parcourt le monde dans l’intention de rencontrer des street-artists issus de cultures différentes et s’ouvre ainsi à de nouvelles manières de vivre et de pratiquer la peinture urbaine. De cette expérience, il tire un livre « Globe-painter » (prix spécial du jury au festival du carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2007) qui retrace son périple au Brésil, Argentine, Chili, Australie, Hong Kong et Japon à la façon d’un carnet de voyage.

En 2004, ils créent avec Gautier Bischoff leur propre maison d’éditions, ainsi que la collection «Wasted Talent», première série de monographies d’artiste graffiti au monde. Illustrateur et graphiste free-lance, il réalise l’adaptation en bande dessinée de la célèbre série animée « Lascars ».

Après plusieurs voyages au Brésil, il publie en avril 2010 « Tropical Spray », un ouvrage consacré à ses multiples interventions urbaines et collaborations avec des artistes urbains brésiliens. Il est également présentateur et auteur des documentaires « Globe-painter » de la série « Les nouveaux explorateurs » diffusé sur Canal+.

Julien Malland est un touche-à-tout aux multiples facettes dont le travail se nourrit de ses expériences d’éternel voyageur et de son amour pour toutes les cultures populaires.
Il vient de publier un nouveau livre, « ExtraMuros », carnet de voyage photographique et illustré qui retrace trois ans de découverte et création à travers huit pays (Inde, Chine, Mexique, Indonésie, Vietnam, Sénégal et Palestine). Julien Malland y montre comment, grâce à la collaboration avec des artistes locaux et à la participation des habitants, la modernité du street art peut se conjuguer à la force de la tradition.
Auteur de la première fresque réalisée à Fleury – Les Aubrais en 2011, il s'est vu confier la direction artistique du projet de création d'un parcours de graffs dans la ville, véritable « musée à ciel ouvert ».

Source la municipalité de Fleury-les-Aubrais
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter