Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) : ville la plus polluée de la région Centre

St-Rémy-sur-Avre est situé sur la N12, entre Dreux et Verneuil-sur-Avre. / © France 3 Centre
St-Rémy-sur-Avre est situé sur la N12, entre Dreux et Verneuil-sur-Avre. / © France 3 Centre

La raison ? Des milliers de camions et de voitures traversent la commune au quotidien. Malheureusement, le projet de déviation proposé par l'ancien gouvernement est remis en question.

Par Vanessa Hirson

Les murs des maisons, les plantes, les vitres... tout est noirci par la pollution. 40 000 véhicules traversent la commune chaque jour, dont 8 000 camions. Voilà le quotidien de ces habitants. Un triste record qui hisse la commune tout en haut de l’échelle des villes les plus polluées de la région. 

Ce constat provient de plusieurs relevés menés par Lig’Air, une association régionale créée pour assurer la surveillance de la qualité de l’air en région Centre. « Elle a implanté une  station de mesure permanente consultable en temps réel. Le résultat est sans appel: le niveau maximum de particules en suspension sur 24h a été dépassé durant 16 jours depuis le début de l’année. Le maximum sanitaire est de 35 jours par an. Un vrai problème de santé publique se profile », prévient Gérard Daniel, représentant du collectif DEVIER Saint-Rémy.


Décédée à cause de la pollution ?

La femme d'un des membres du collectif est décédée d'un cancer des poumons. Elle était non fumeuse. Aujourd’hui, sa famille suppose que ce cancer a été causé par la pollution. D’autres habitants auraient des problèmes respiratoires.

Ce n’est pas tout, selon le collectif, l’insécurité est permanente. On répertorie environ un accident par semaine. Les maisons riveraines se fissurent et se dégradent.


La déviation n’est pas pour demain

Le gouvernement Sarkozy avait fait la promesse d'une déviation, en réaménageant la RN154/RN12. Une promesse aujourd’hui remise en question. Le gouvernement actuel favoriserait en effet le financement de projets routiers plus importants, comme la LGV Orléans-Clermont-Lyon.

Gérard Daniel ne lâche pas. Il vient d’envoyer un courrier au sous-préfet de Dreux mais aussi au Conseil Général, aux députés et aux sénateurs. Une lettre ouverte a été adressé aujourd’hui à Frédéric Cuvillier, ministre des transports.

Reportage de Corinne Jean-Jospeh et Didier Lepape.

Saint-Rémy-sur-Avre
Interview de Gérard Daniel porte Parole du Collectif Dévier Saint-Rémy sur Avre/ Reportage de Corinne Jean-Joseph et Diider Lepape.


Sur le même sujet

Fée et Jelina en route pour le Salon de l'agriculture

Actualités locales

Les + Lus