Dreux : un e-corbeau survole la commune et sème la panique

Une des missives du e-corbeau. / © France 3 Centre
Une des missives du e-corbeau. / © France 3 Centre

Il envoie des courriels et des SMS au maire et à un panel d'élus dans lesquels il met en doute l’intégrité de Gérard Hamel, de deux adjoints et du directeur des services.

Par Denis Gannay

En 18 ans de mandat, il en a « reçu des coups », mais un comme ça « jamais ». Le maire de Dreux, Gérard Hamel (UMP) s’est dit « heurté » par les lettres du e-corbeau. « Faute de pouvoir critiquer un bilan, on attaque des personnes. On tente de les salir. Ce n’est pas admissibles ».

Dans ses missives électroniques, le e-corbeau évoque une main basse sur la ville au travers de commerces et de bâtiments. Des biens qui assureraient de confortables loyers à Gérard Hamel : près de 40 000 euros par mois.

Dans les colonnes de l’Echo Républicain, il est dit que « Le directeur général des services de la mairie aurait, bénéficié de conditions de ventes préférentielles de la part d’un autre élu, Alain Gabrielli, pour l’achat d’un terrain sur lequel il a construit sa maison. Il aurait également bénéficié de la gratuité de travaux de décoration ».

Pour le maire « ce sont des propos de caniveau ». Lui, ses adjoints et le directeur des services ont porté plainte pour « dénonciation calomnieuse et diffamation ».

Reportage de Théophile Mbaka et Pascal Franco.

Le e-corbeau de Dreux
Interview de Gérard Hamel, maire UMP de Dreux/ Reportage de Théophile Mbaka et Pascal Franco.

Sur le même sujet

portrait de l'UB Chartres Métropole

Près de chez vous

Les + Lus