Découverte de la nage en eau vive : à vos palmes !

© France 3 Centre
© France 3 Centre

Equipés de combinaisons, palmes et flotteurs, plus de cent nageurs se sont rassemblés, dans le Loiret, dimanche dernier. Objectif : se qualifier pour le championnat de France de nage en eau vive. Un sport peu connu que nous vous proposons de découvrir.

Par Anne Lepais

Une sélection aux championnats de France d'eau vive, disputée dans la Loire

La nage en eau vive est une activité sportive de glisse et de pleine nature qui se pratique dans les rivières et les fleuves.
Partis du camping de Chécy, les compétiteurs ont descendu la Loire jusqu’à Orléans. Un parcours de neuf kilomètres. Si l’eau était un peu froide, le beau temps en revanche était de la partie. Après un départ sur les chapeaux de roue, les nageurs ont trouvé leur rythme. Analyse du fleuve et  observation du courant ont permis à certains de se détacher du peloton.
Le premier est arrivé au bout de 52 minutes, le dernier a mis 1heure 25. Pour être sélectionné pour le championnat de France, prévu fin juin dans l’Yonne, il fallait franchir la ligne d’arrivée en moins d’une heure.

Une de nos équipes à suivi le parcours de deux nageuses : Brigitte Depollier novice et Cécile Alizon vice-championne de France, toutes deux sont du club « Eau Vive Plongée Orléans  ». Ont-elles réussi à se sélectionner pour le championnat de France ?
►►Réponse dans le reportage de Delphine Cros et Cécil Arnaud-Thuillier
Compétition en eau vive à Chécy

La nage en eau vice, une discipline méconnue​

On assimile souvent à tort cette discipline à la nage dans les torrents mais la nage en eau vive se pratique également dans les fleuves. Ce sont les plongeurs, en manque d'entraînement hivernal, qui ont développé ce sport. Julien Garnier, organisateur de la compétition, nous en dit plus sur la nage en eau vive :
Interview Julien Garnier


Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus