La déroute socialiste dans la presse régionale

Le candidat PS Mark Bottemine à Châteauroux (Indre). / © F3 Centre
Le candidat PS Mark Bottemine à Châteauroux (Indre). / © F3 Centre

Par Ch. L.


Indre-et-Loire

Loiret

  • L’édito de Jacques Camus dans la République du Centre revient sur « l’implacable verdict du second tour des municipales »
     

Loir-et-Cher

  • "En région, seule Blois échappe au naufrage de la gauche" titre le pure player Mag Centre. Une victoire due à la division de la droite partie en ordre dispersé. 

 / ©
/ ©


Eure-et-Loir

  • Après les victoires de la droite à Dreux, Lucé et Châteaudun, l’Echo Républicain (Eure-et-Loir) parle d’ "avantage aux sortants"
 / ©
/ ©

Cher

  • "Bourges reste à droite, Vierzon à gauche" titre le Berry Républicain revient sur la victoire de l'UMP Pascal Blanc.  
     

Indre

  • A Châteauroux, la Nouvelle république évoque « la participation qui s’est émoussée pour le second tour ».



Dans la presse nationale
  • LA VAGUE BLEUE DEFERLE SUR HOLLANDE, titre LE FIGARO pour qui "le second tour des élections municipales s'est transformé en déroute pour la gauche". 
  • L'HUMANITE parle d'un DESAVEU MASSIF, notant que "la politique de François Hollande et de son gouvernement est lourdement sanctionnée". 
  • LA PUNITION infligée à François Hollande s'étale à la Une de LIBERATION qui estime que "si la gauche sauve Paris et Strasbourg, la droite remporte une victoire historique". 
  • UNE DROITE VICTORIEUSE, UNE GAUCHE DESTABILISEE, résume LA CROIX qui retient "le net recul du Parti socialiste, la victoire de la droite, et l'avancée du FN". 
  • Pour LES ECHOS, LA VAGUE BLEUE CONTRAINT HOLLANDE A REMANIER VITE. "Le chef de l'Etat est sous pression pour changer de gouvernement dès aujourd'hui", écrit le quotidien économique.
  • Voilà le chef de l'Etat CONDAMNé A CHANGER, juge LE PARISIEN/AUJOURD'HUI EN FRANCE. 


Réaction des politiques

On ne pouvait pas résister à une telle vague. Nous n’avons pas réussi à mobiliser les abstentionnistes de gauche au-delà de ceux que nous avions mobilisés dès le premier tour. » La socialiste Irène Félix à Bourges (Berry républicain) 






On avait limité la vague bleue au premier tour mais au deuxième, c’est clair le Loiret suit la même dynamique » Secrétaire fédéral PS 45 (République du Centre)

Le ralliement des écologistes n’a pas suffi. On a essayé de porter des idées neuves mais ce n’était pas assez suffisant pour redresser la barre. Le bateau coule. » Emmanuel Denis, candidat d’Europe Écologie les Verts (EELV) à Tours





 

Ces élections ont été marquées par la désaffection significative de celles et ceux qui nous ont fait confiance en mai et juin 2012. Elles sont l'occasion pour les citoyens d'adresser un message. Ce message est clair, il doit être pleinement entendu. Jean-Marc Ayrault sur FranceTV Info

 

Les Français sont étranglés par le choc fiscal, le chômage, la précarité. Donc nous devons dire à François Hollande : stop à l'augmentation des impôts, changez de politique, baissez les charges",  Jean-François Copé

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Avec l'Open de Touraine, le tennis international féminin est à l'honneur

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés