Qui est votre rebelle préféré ?

Mohandas Karamchand Gandhi / © France 3 Centre
Mohandas Karamchand Gandhi / © France 3 Centre

Les rebelles, c’est le thème de cette 17 ème édition des Rendez-Vous de l’Histoire à Blois. Nous sommes allés à la rencontre du public pour connaître les hommes et les femmes qui se cachent, pour chacun, derrière le mot " rebelle ". 

Par D.Cros

Sans hésiter une seule seconde, Romain Jouanneau, étudiant à l’Institut National des Sciences Appliquées de Tours (INSA) lance comme nom " Che Guevara, ce révolutionnaire et homme politique d'Amérique latine a dirigé la révolution cubaine dans les années 1960 ". A sa mort, il est devenu une icône pour des mouvements révolutionnaires du monde entier. Ce que j’apprécie " ce sont ses idées par rapport au régime " souligne-t-il. Apprécié par les uns, décrié par d’autres, le Che demeure l'objet de controverses entre historiens, notamment à cause de témoignages sur de possibles exécutions d'innocents.

Pour Florian Kerneur, professeur d’histoire-géographie c’est " Spartacus ".  "Je l’étudie avec mes élèves de 6 ème et de 3 ème. Il a vraiment marqué son temps et surtout il a été une figure malgré lui ". Spartacus est souvent vu comme un gladiateur rebelle. Ne supportant plus la discipline militaire, il a déserté, a été repris et vendu à Lentulus Batiatus. À l'été -73, les 300 esclaves gladiateurs de son école se sont révoltés. " Ce mouvement de contestation a été interprété comme un exemple pour les peuples opprimés qui luttent pour leur liberté contre une oligarchie esclavagiste " ajoute Florian.

" Je pense tout de suite à Olympe de Gouges " explique Anaïs Vallant. Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née en 1748 et morte guillotinée à Paris en 1793, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français. " Elle a écrit la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs. Elle est également été prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femmes ", puis elle conclut en disant, " j’ai énormément d’admiration pour cette femme ".

" Moi, c’est William Wallace " s’écrie Lucie Gremy, 21 ans, étudiante en histoire. " Ce chevalier écossais a mené son peuple contre l'occupation des Anglais sous le roi Édouard Ier d'Angleterre ". Son rôle pendant les guerres d'indépendance de l'Écosse (13 ème et 14 ème siècle) a été tellement décisif pour le sort de son pays que sa vie a pris une dimension légendaire. " Ce n’est pas tant l’homme que j’admire, c’est plutôt son investissement personnel " explique-t-elle.

Pour Jacques Henri, 65 ans, retraité, ancien agent d’assurance, son rebelle c’est " Daniel Cohn-Bendit ". Pour moi, " c’est un battant, ce n’est pas un arriviste qui veut le pouvoir pour le pouvoir, il a essayé de faire bouger les choses. Dans ses débats et ses interventions il a toujours été égal ". Dans son parcours, il retient deux choses " Mai 68 et Europe Écologie les Verts ". C’est en effet, en mai 68, que Daniel Cohn-Bendit s’est fait connaître des médias et du public. Les mouvements de contestation commencent à Nanterre et se propagent dans la France entière. L’étudiant se fait alors porte-parole et leader de la révolte.

Pour Marie Guegan, membre de la Confédération Paysanne, c’est " Pierre Rabhi ". " Vous connaissez ? C’est un homme qui à sa façon est un rebelle. Cet agriculteur dénonce l’agriculture productive. Il fait preuve de prosélytisme, il n’est pas agressif, il montre seulement l’exemple ". C’est un philosophe, agriculteur biologiste, romancier et poète français, d'origine algérienne. Il défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement.

" Moi, c’est Gandhi " répond Sophie Lebrou 28 ans. Né en 1869 et décédé en 1948, ce dirigeant politique a été un important guide spirituel de l'Inde et du mouvement pour l'indépendance de ce pays. " Il est en contradiction totale avec les rebelles violents qui se battent pour se faire entendre, lui est vraiment à contre-courant, il a fait passer ses idées par la non violence ", c’est cela qui me plaît chez lui, explique Sophie.

Connu mondialement ou avec une célébrité moindre, français ou étranger, homme ou femme… à chacun son rebelle avec la définition qu’il se fait de ce mot. Et vous qui admirez-vous ? Qui est votre rebelle préféré ?

Sur le même sujet

Dreux : des salariés de Sodexo bloquent l'entrée de l'entreprise

Près de chez vous

Les + Lus