Rugby féminin : elles ne veulent plus être hors-jeu

À Gien (Loiret), le rugby féminin a le vent en poupe. / © France 3 Centre
À Gien (Loiret), le rugby féminin a le vent en poupe. / © France 3 Centre

Le XV de France est à la peine dans le tournoi des 6 nations, mais les filles pourraient donner un nouvel élan au rugby français. Leur nombre ne cesse de croître : les licenciées sont passées de 4.000 en 2004 à 13.000 en 2014.

Par Arnaud Moreau

À Gien (Loiret), les 66 licenciées représentent un tiers des joueurs de rugby. Un nombre qui s'explique par la médiatisation de ce sport, mais pas que. Des éducateurs font aussi un travail de fourmi sur le terrain. Ainsi, à Gien (Loiret), le président du club de Gien-Briare essaye de créer une véritable filière avec l'aide de Montargis. "Lorsque des garçons se préparent, dans les vestiaires, ils se mettent souvent des coups, s'encouragent par le cri", analyse Grégory Lièvre, président du club de Gien. "Nos cadettes, elles s'encouragent par le silence. Voilà la différence !"

Il a tout d’abord œuvré pour que le collège Dezarnaulds à Chatillon-sur-Loire accueille une section rugby. Dans les territoires ruraux comme celui-ci, toutes les institutions sont obligées de jouer collectif pour exister. Ainsi, le lycée Durzy de Villemandeur a lui aussi crée une section rugby pour assurer un suivi et retenir les filles qui seraient tentées par d’autres sports.

Tout un territoire mobilisé

C’est donc tout un territoire qui se mobilise pour ce sport… En dehors des cours, les filles qui souhaitent pratiquer le rugby se réunissent sur la pelouse du club de Gien-Briare. Un club qui met aussi en place des navettes gratuites pour emmener les filles au stade et ainsi "désenclaver" ce territoire. Aujourd’hui, ce club dispose de plusieurs sections féminines.

Ce dimanche à 12h30, il accueille sur son terrain (C. Deshayes) le Tournoi Elite Grand Ouest regroupant les meilleures équipes françaises de moins de 18 ans du secteur (Lille, Caen...). Et ce ne sera pas le seul événement rugby de la région… Orléans accueillera mercredi 18 mars les Ovalides. Plus de 1.200 scolaires des deux sexes y sont attendus.


► VIDEO Reportage de Arnaud Moreau, Yves Le Bloa et Jean-Christophe Chesnay.
Intervenants : Elisa, ailière ; Laurianne, demi d'ouverture ; Grégory Lièvre, président du Rugby Club Gien-Briare.

 

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus