La première surprise passée après l'annonce conjointe des deux vices-présidents de la région Centre-Val de Loire, voici le temps des explications. Les contestations sur le bien-fondé de la proposition est très vite arrivée. Faire une identité Berry à la place de deux départements, d'autres avant eux s'y sont aventurés sans succès. 

Pas sûr que les politiques en place aient exactement la même analyse. Dans l'Indre, du côté de la mairie comme de l'Assemblée départementale, il n'est pas question que Châteauroux devienne une sous-préfecture et que la bonne gestion et le faible taux d'endettement des collectivités servent à renflouer le département du Cher.

Les contribuables Indriens seraient les premiers perdants, car les taux d'imposition ne sont pas harmonisés. Du côté de Bourges, majorité et opposition soulignent que la mutualisation et les coopérations entre collectivités interdépartementales sont déjà entrées dans les moeurs. Le débat est lancé sur les réseaux sociaux. Reste à savoir s'il va durer.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.