Fin du piquet de grève : la descente infernale aura bien lieu à Bourges

© DR
© DR

Les salariés des ateliers municipaux de Bourges étaient en grève vendredi 23 juin. Un mouvement accompagné d'un blocage du site qui a failli mettre en sursis l'organisation des événements du week-end. La descente infernale et la fête foraine. Sans sécurité, pas descente infernale... 

Par FM avec JR

Voitures au parking... et salariés en piquet de grève... Aux ateliers municipaux de Bourges, vendredie matin, aucun véhicule ne sortait. Une grève menée par la CGT qui dénonce un manque de personnel.


Malgré une rencontre avec le maire la veille, la négociation n'a pas aboutie. Dans la balance, c'est l'organisation de la descente infernale et de la fête foraine de Bourges qui est en sursis. Car sans barrières de sécurité, pas d'événement festif dans les rues de la ville. 

Pascal Blanc, Maire de Bourges, a donc posé un ultimatum aux syndicats. Pas de manifestation si le piquet de grève n'est pas levé. 


Conséquence, c'est l'intersyndicale qui saute. Force Ouvrière, se détache du mouvement, elle ne cautionne pas le blocage...


Après avoir été reçu par le maire, la CGT a obtenu de nouvelles négociations mardi prochain. Pour apaiser les tensions, c'est à 17h30 que la reprise du travail est voté. Et les événements du week-end auront bien lieu.

Sur les réseaux sociaux on a eu chaud 


Voir reportage de J. Roché, S. Dosne, D. Morin




A lire aussi

Sur le même sujet

Pithiviers : 700 000 euros d'impayés

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés