Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Une dénonciation des jouets stéréotypés dans les rues de Tours

L'association Osez le féminisme 37 dénonce les jouets stéréotypés / © France 3 Centre-Val de Loire
L'association Osez le féminisme 37 dénonce les jouets stéréotypés / © France 3 Centre-Val de Loire

Ce week-end du 17 et 18 décembre, le dernier avant Noël, est souvent synonyme de course contre la montre pour trouver les derniers cadeaux. Mais lesquels choisir ? A Tours, l'association Osez le féminisme 37 a manifesté pour dénoncer les jouets stéréotypés filles et garçons.

Par Flora Battesti

"Il est né le divin enfant, sortez des jouets stéréotypés", scandaient les membres de l'association Osez le féminisme 37 dans les rues de Tours, samedi 17 décembre.

Le but de cette manifestation, qui s'est tenue dans une rue commerçante de la ville, est d'interpeller les passants sur la conséquence d'imposer un type de jeu à un enfant selon son sexe. "Le ménage c'est pour les filles, les activités extérieures ou les jeux d'aventure c'est pour les garçons", pointe Mélanie Goyeau, co-présidente d'Osez le féminisme 37. "On dit que ça conditionne les garçons et les petites filles à leur rôle dans la société plus tard."

A qui la faute ?


"Marre du rose" pour les filles, du bleu pour les garçons... La faute viendrait-elle des fabricants, des distributeurs ou des familles ? "C'est vrai que les catalogues ont clairement marqué garçon et fille, donc c'est sûr que c'est stéréotypé", reconnaît une mère de famille. 

Les grandes enseignes de Tours n'ont pas répondu à nos questions faute de temps. Mais les distributeurs signalent le développement de jouets mixtes même si les jouets restent très marqués par genre.

► Reportage réalisé par Julie Postollec, Sabrina Cicchini et Armelle Garreau
Une dénonciation des jouets stéréotypés dans les rues de Tours

 

Sur le même sujet

Dans les coulisses de la formation des conducteurs de train : épisode 1

Près de chez vous

Les + Lus